La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,18 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 750,60
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    36 491,48
    -380,37 (-1,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,20
    -35,86 (-3,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,95
    +0,65 (+0,89 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,22 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,54 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3681
    -0,0040 (-0,29 %)
     

Les tortues de mer sont prises dans un « piège évolutif » à cause du plastique

·1 min de lecture

Plusieurs espèces de tortues marines sortent de leurs œufs sur les plages australiennes. De là, elles s'empressent de rejoindre l'océan dans lequel elles passeront leurs premières années. « Les tortues juvéniles ont évolué pour se développer en haute mer où les prédateurs sont relativement rares », soutient Emily Duncan, coautrice d'une étude sur la pollution plastique. Le problème étant que les courants océaniques appréciés de ces reptiles concentrent de grandes quantités de plastique. Des déchets que les tortues avalent.

Record : 103 tonnes de déchets plastiques repêchés dans le Pacifique

« Nos résultats suggèrent que ce comportement [en haute mer, ndlr] les conduit maintenant dans un "piège" puisqu'il les amène dans des zones très polluées telles que le Great Pacific Garbage Patch », pointe la chercheuse. En français, il s'agit du vortex de déchets du Pacifique Nord qui a constitué le septième continent de plastique. « Les tortues marines juvéniles n'ont généralement pas de régime alimentaire spécialisé », complète Emily Duncan, ce qui implique qu'elles peuvent volontairement ingérer du plastique.

Le vortex de déchets du Pacifique Nord a généré un « continent » de plastique. © Noaa, Wikimedia Commons
Le vortex de déchets du Pacifique Nord a généré un « continent » de plastique. © Noaa, Wikimedia Commons

Des pincettes sans plastique

Pour tirer ces conclusions, les scientifiques se sont basés sur un échantillon de 121 tortues échouées ou capturées accidentellement du côté de l'océan Indien ou de l'océan Pacifique. Elles représentent cinq espèces : les tortues vertes (Chelonia mydas), les caouannes (Caretta caretta), les imbriquées (Eretmochelys imbricata), les olivâtres (Lepidochelys olivacea) et celles à dos plat (Natator depressus). Parmi elles, des juvéniles et des spécimens adultes dont la carapace mesurait jusqu'à 50 cm de diamètre.

Pour les tortues marines, le plastique biofoulé a la même odeur que la nourriture

Certaines espèces, notamment les tortues vertes, caouannes et à dos plat, étaient plus fréquemment contaminées par du plastique. Globalement, les individus...

> Lire la suite sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles