Publicité
Marchés français ouverture 23 min
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,10 (+0,62 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,32 (-2,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0891
    -0,0019 (-0,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 032,68
    -260,70 (-1,43 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 784,19
    +2 535,64 (+4,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 307,67
    +38,72 (+3,05 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     

Quels sont les 10 pays où l’écart de rémunération entre hommes et femmes est le plus faible dans le monde ?

Vous pensiez voir la Suède, l’Islande ou la Finlande truster les premières places ? Détrompez-vous, le classement réserve d’énormes surprises.

Si l’on vous pose la question suivante : "Dans quel pays l’écart salarial entre les sexes est-il le plus faible au monde ?", vous répondrez sans aucun doute un pays scandinave. Peut-être la Suisse, le Canada ou les Pays-Bas. Sûrement pas la France, c’est certain puisque les femmes y gagnent en moyenne 16,8% de moins que les hommes à temps de travail équivalent.

À l’inverse, certains pays tendent vers une égalité salariale hommes-femmes quasi-parfaite. C’est notamment le cas de la… Colombie qui affiche un écart de "seulement" 4% d’après les chiffres du groupe britannique William Russell relayés par nos confrères de Yahoo Finance UK. Aucun autre pays au monde ne fait mieux dans le domaine que le pays sud-américain. "Alors que les salaires dans le pays peuvent ne pas être particulièrement élevés, le salaire est relativement juste entre les sexes", note l’étude.

La France absente du top 10

Notons que la moyenne mondiale s’établit à 12,28%. Derrière la surprenante Colombie, deux pays voisins de la France figurent sur le podium : le Luxembourg (4,14%) et la Belgique (4,19%). Souvent cités comme les chefs de file en matière d’égalité salariale homme-femme, le Danemark et la Norvège sont respectivement cinquièmes et sixièmes de ce classement. Les deux pays nordiques sont devancés par le Costa Rica, quatrième. Viennent ensuite la Slovénie, la Hongrie, l’Italie et la Grèce pour compléter un top 10 pour le moins surprenant. On notera l’absence de pays tels que la Suède, la Finlande, le Canada, l’Australie ou encore la Nouvelle-Zélande.

PUBLICITÉ

>> Inscrivez-vous à notre newsletter "Yahoo Pour Vous" pour recevoir toutes les infos utiles pour votre quotidien

Plus globalement, et en prenant en considération d’autres critères (proportion de femmes qui obtiennent un diplôme de l'enseignement supérieur, durée du congé de maternité payé, nombre de femmes représentées au gouvernement…), les trois pays dans lesquels les femmes ont le plus de chances de s’épanouir au travail sont l’Islande, la Finlande et l’Irlande. La France arrive en septième position. A contrario, il ne fait pas bon être une femme au travail au Japon, désigné comme pire pays de l’OCDE sur ce sujet.

1er - Colombie / Écart de rémunération : 4%

Colombie
Colombie (andresr / Getty Images)

2e - Luxembourg / 4,14%

Luxembourg
Luxembourg (andresr / Getty Images)

3e - Belgique / 4,19%

Belgique
Belgique (Carlo Prearo / EyeEm / Getty Images)

4e - Costa Rica / 4,73%

Costa Rica
Costa Rica (Edwin Remsberg / Getty Images)

5e - Danemark / 4,86%

Danemark
Danemark (Morsa Images / Getty Images)

6e - Norvège / 4,99%

Norvège
Norvège (Johner Images / Getty Images)

7e - Slovénie / 5%

Slovénie
Slovénie (sanjeri / Getty Images)

8e - Hongrie / 5,06%

Hongrie
Hongrie (Eva-Katalin / Getty Images)

9e - Italie / 5,60%

Italie
Italie (Sofie Delauw / Getty Images)

10e - Grèce / 5,91%

Grèce
Grèce (Hinterhaus Productions / Getty Images)

VIDÉO - Les 10 meilleurs employeurs au monde en 2021