Publicité
La bourse ferme dans 2 h 2 min
  • CAC 40

    7 899,55
    +87,46 (+1,12 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 848,59
    +73,28 (+1,53 %)
     
  • Dow Jones

    38 612,24
    +48,44 (+0,13 %)
     
  • EUR/USD

    1,0815
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • Gold future

    2 035,50
    +1,20 (+0,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 268,04
    +172,70 (+0,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,36
    -0,55 (-0,71 %)
     
  • DAX

    17 374,29
    +256,17 (+1,50 %)
     
  • FTSE 100

    7 687,78
    +25,27 (+0,33 %)
     
  • Nasdaq

    15 580,87
    -49,91 (-0,32 %)
     
  • S&P 500

    4 981,80
    +6,29 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    39 098,68
    +836,52 (+2,19 %)
     
  • HANG SENG

    16 742,95
    +239,85 (+1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,2618
    -0,0020 (-0,16 %)
     

Tony Estanguet visé par une enquête sur sa rémunération : qu'est-ce qu'on lui reproche ?

Tony Estanguet visé par une enquête sur sa rémunération : qu'est-ce qu'on lui reproche ?

Le président du comité d’organisation des JO de 2024 à Paris, Tony Estanguet, est dans le viseur de la justice, annonce mardi 6 février une source proche du dossier. L'ancien champion de canoë serait visé par une enquête ouverte récemment par le parquet national financier (PNF) et portant sur les conditions de sa rémunération. L’enquête a été confiée à la police judiciaire parisienne la «semaine dernière», a précisé cette source.

Contacté par Capital, le PNF «ne souhaite pas communiquer sur l'ouverture d'une éventuelle enquête», nous a-t-il indiqués.

Tony Estanguet a perçu une rémunération annuelle de 270 000 euros bruts jusqu’en 2020, selon des chiffres communiqués par le comité d'organisation des JO (Cojop) en 2018. Mais le Cojop étant une association de type loi 1901, la rémunération de ses dirigeants est plafonnée par la loi à des niveaux sensiblement inférieurs.

Déjà bousculé sur sa rémunération en 2017 par un article du Canard enchaîné où l'hebdomadaire avançait un montant de 450 000 euros, Tony Estanguet et le Cojop font part ce mardi de leur «étonnement» concernant cette nouvelle. « Le comité d'organisation découvre avec étonnement cette information, fait-il savoir. Pour rappel, le cadre de la rémunération du Président du Comité d’organisation est très strictement encadré ».

Le Cojop rappelle en passant que «la rémunération du Président de Paris 2024 a été décidée et validée par le 1er Conseil d’administration du comité d’organisation le 2 mars 2018, qui a statué en son (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

IA : «Il faut instaurer une gouvernance des algorithmes», estime Aurélie Jean
Ce que va coûter aux propriétaires la loi anti-Airbnb, les tarifs de stationnement triplés pour les SUV à Paris… Le Flash éco du jour
Charles III : le roi est atteint d'une «forme de cancer»
François Bayrou relaxé dans l'affaire des assistants du MoDem, qu'en est-il des autres prévenus ?
Affaire des assistants d'eurodéputés Modem : François Bayrou enfin fixé sur son sort