La bourse ferme dans 5 h 58 min

Tony Estanguet promet de "diviser par deux" les émissions de CO2 des Jeux Olympiques

1 / 2

Tony Estanguet promet de "diviser par deux" les émissions de CO2 des Jeux Olympiques

Dès sa candidature, Paris a mis l'écologie et le respect de l'environnement au centre de son argumentation pour obtenir les Jeux Olympiques de 2024. Aujourd'hui, alors que l'événement planétaire avance à grands pas, Tony Estanguet, le président du comité d’organisation, réaffirme et détaille ces ambitions.

"On est très ambitieux sur le sujet. On veut que ce soient les premiers Jeux Olympiques et Paralympiques alignés avec les accords de Paris. Donc ça veut dire que l'ambition est très forte. Ce n'est pas seulement de compenser (les émissions de carbone, NDLR) et d'avoir des Jeux neutres, ça c'était un peu notre discours en phase de candidature et déjà c'était innovant. Aujourd'hui, on va plus loin, on dit: on va diviser par deux les émissions carbone générées par l'organisation des Jeux. Et en comptant l'ensemble des émissions, y compris le transport des spectateurs", explique le triple champion olympique de canoë, qui était invité sur BFM Business ce vendredi.

Moins construire pour moins émettre

Concrètement, Tony Estanguet vise 1,5 million de tonnes de CO2 générée par l'organisation de ces Jeux et là "on compensera". A titre de comparaison, l'empreinte carbone totale par Français (qui prend notamment en compte les importations de produits) représentait 10,5 tonnes d'équivalents CO2 en 2015, selon les calculs des Echos à partir d'un rapport paru début janvier de l'Ademe et de l'OFCE. Autrement dit, si le comité...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi