Marchés français ouverture 46 min
  • Dow Jones

    34 086,04
    +368,95 (+1,09 %)
     
  • Nasdaq

    11 584,55
    +190,74 (+1,67 %)
     
  • Nikkei 225

    27 346,88
    +19,77 (+0,07 %)
     
  • EUR/USD

    1,0875
    +0,0009 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    22 012,80
    +170,47 (+0,78 %)
     
  • BTC-EUR

    21 211,48
    +3,79 (+0,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    524,33
    +5,54 (+1,07 %)
     
  • S&P 500

    4 076,60
    +58,83 (+1,46 %)
     

Titres de séjour, OQTF... Un débat intense sur l'immigration s'ouvre à l'Assemblée nationale

© Amaury Cornu / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

Le sujet hautement inflammable de l'immigration  débarque sur les bancs de l'Assemblée . La Première ministre, Elisabeth Borne , sera présente ce mardi dans l'hémicycle pour ouvrir le débat sur le sujet alors qu'un projet de loi doit être présenté en début d'année prochaine. L'accélération des procédures d'expulsion et la création d'un titre de séjour pour les métiers en tension feront partie des dispositions soumises aux parlementaires.

>> LIRE AUSSIImmigration : pourquoi Emmanuel Macron défend une politique de fermeté

Le gouvernement considère en tout cas que le sujet mérite un tel débat. Il souhaite officiellement donner la parole à l'Assemblée pour faire évoluer le projet de loi alors que le texte était déjà quasiment ficelé à la fin de l'été. Néanmoins, l'annonce récente de la création de ce fameux titre de séjour pour les métiers en tension a provoqué la colère des Républicains et du FN. Lesquels dénoncent un plan massif de régularisation qui concernerait, selon l'exécutif, quelques dizaines de milliers de travailleurs clandestins.

Une meilleure exécution des OQTF

Pour l'instant, les propositions du gouvernement visent à "mieux accueillir les immigrés qui ont vocation à rester grâce au travail et à la maîtrise du français et à mieux expulser ceux qui doivent l'être en concentrant les efforts sur les étrangers à l'origine de troubles à l'ordre public".

L'exécutif cherche ainsi à enrayer la surreprésentation des étrangers dans les actes de délinquance , notam...


Lire la suite sur Europe1