Marchés français ouverture 3 h 4 min
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,93 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,94 (-0,52 %)
     
  • Nikkei 225

    28 137,90
    -145,13 (-0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,0365
    -0,0040 (-0,38 %)
     
  • HANG SENG

    17 225,41
    -348,17 (-1,98 %)
     
  • BTC-EUR

    15 638,56
    -461,42 (-2,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    380,06
    -2,59 (-0,68 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     

Titre restaurant, contrôle technique…Tout ce qui change à partir du 1er octobre

LOIC VENANCE / AFP

Le mois d’octobre sera marqué par plusieurs nouveautés réglementaires. Challenges vous résume tout ce qui change à compter de ce samedi.

Plafond des chèques restaurant, modification du taux maximum pour un emprunt immobilier… Challenges vous propose un tour d’horizon de tous les changements qui entreront en vigueur à compter de ce samedi 1er octobre.

Le plafond des titres restaurant rehaussé

C’est l’une des mesures du gouvernement votée cet été pour accompagner les ménages à faire face à l’inflation qui a augmenté de 5,9% en un an. Initialement prévue pour septembre, l’augmentation du plafond journalier des chèques restaurant prendra effet ce samedi 1er octobre. Il sera désormais possible de régler jusqu’à 25 euros, contre 19 euros actuellement. Pour rappel, depuis le 18 août 2022, l’utilisation des titres restaurant a été étendue à l’achat de tout produit alimentaire, "qu’il soit ou non directement consommable", précise le ministère de l’Économie sur son . Une décision qui avait d’ailleurs vivement fait réagir le patronat. "Les professionnels de la restauration refusent de voir les titres restaurant devenir des chèques alimentation", avaient écrit dans un commun le syndicat GNI (indépendants de l'hôtellerie restauration) et le SNRTC (Syndicat national de la restauration thématique et commerciale). "La pause déjeuner serait menacée et la santé des salariés avec", avait confié à l’AFP Hervé Dijols, président du SNRTC, pour qui les titres restaurant ont pour objet "de permettre aux salariés qui ne disposent pas d’une cantine d’entreprise, de prendre un véritable repas à l’occasion de leur pause quotidienne". Un signalement qui n’a donc pas été entendu par l’exécutif. Cette extension de l’utilisation des chèques restaurant prendra fin le 31 décembre.

Déduction des cotisations patronales pour les heures supplémentaires

Autre mesure émanant de la du 16 août 2022: Désormais, les heures supplémentaires effectuées par les salariés ouvriront droit à une déduction forfaitaire des cotisations patronales, dont le montant sera fixé prochainement par décret. De même pour les jours de repos renoncés par les sala[...]

Lire la suite sur challenges.fr

France: Les entreprises anticipent une inflation des salaires de 4% sur 12 mois, selon une enquête de la Banque de FranceLe prix du paquet de cigarettes "va augmenter comme l'inflation", selon Elisabeth BorneFace à l'inflation, la Fed contre-attaque avec une nouvelle hausse des tauxContrôle technique des deux-roues: le Conseil d'Etat désavoue à nouveau le gouvernementContrôle technique des 2-roues et VSP : pourquoi il revient sur le tapis