La bourse ferme dans 7 h 11 min

TISSIUM a reçu le prix i-Nov du concours d'innovation pour lutter contre la rhinosinusite chronique

TISSIUM, une société privée spécialisée dans les sciences de la vie et développant des polymères programmables biomorphiques entièrement synthétiques, a annoncé aujourd'hui avoir obtenu un financement de €2,2M lui permettant d'accélérer le développement de ses adhésifs bioactifs et de répondre aux besoins non satisfaits des patients atteints de rhinosinusite chronique (RSC). Ce financement est issu du Programme d'Investissements d'Avenir (PIA) dans le cadre du « Concours d'innovation - i-Nov », opéré par Bpifrance et qui récompense des projets sélectionnés ayant un fort potentiel technologique et de croissance pour l'économie française.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20200302005457/fr/

TISSIUM est reconnue dans la catégorie « Chirurgie du Futur » avec son projet "Innovative Drug-Eluting Adhesive for Surgery (IDEAS)". Le projet s'appuie sur sa plateforme de polymères adhésifs permettant la libération de médicaments et cherche à remédier aux insuffisances de la chirurgie de la RSC, l'une des maladies chroniques les plus répandues aux États-Unis et dans l'UE, touchant environ 10 % de la population. L’adhésif bioactif de TISSIUM permettra l’administration d’une dose élevée d'agent anti-inflammatoire au niveau des muqueuses nasales et sinusales enflammées afin de maximiser l'effet thérapeutique et de minimiser la toxicité systémique. Le polymère sera en mesure de se fixer à l'endroit ciblé et de délivrer le stéroïde, en particulier sur les tissus locaux enflammés et sur une période prolongée. Cela permettra de réguler la durée d'exposition et la cinétique de libération pour une efficacité maximale. Une fois développée, cette technologie a le potentiel de s'étendre à d'autres indications de la sphère ORL, mais aussi pourra être utilisée pour délivrer des molécules bioactives telles que des agents antimicrobiens ou enfin comme anesthésique local pour minimiser le besoin de traitements post-opératoires aux opiacés.

Actuellement, le traitement du RSC n'est pas optimal. Environ 60% des patients ne répondent pas au traitement médical. En outre, les procédures chirurgicales ne s'attaquent pas directement à l'inflammation sous-jacente, et plus de 65 % des patients ressentent à nouveau des symptômes. Les coûts directs de la RSC s'élèvent à plus de 12 milliards de dollars annuel rien qu'aux États-Unis.

Dans le cadre du projet « IDEAS », TISSIUM étend sa plateforme technologique à la libération ciblée de doses élevées d'agents anti-inflammatoires pendant des périodes prolongées, tout en minimisant les risques pour les patients. En surmontant les défis actuels du traitement des RSC, cette technologie a le potentiel d'améliorer les résultats des procédures chirurgicales, voire de permettre le traitement des patients atteints de RSC, en réduisant le besoin d'interventions chirurgicales, tout en améliorant les résultats pour les patients.

Christophe Bancel, Directeur Général de TISSIUM, déclare : "Le soutien que nous recevons pour ce projet est le témoignage de notre ambition pour les vastes applications de nos polymères biomorphiques programmables de TISSIUM en cours de développement. Ce financement nous aidera à faire progresser rapidement notre technologie en vue d'améliorer les résultats des procédures chirurgicales et de minimiser les coûts globaux pour le traitement des patients".

A propos de TISSIUM:
TISSIUM est une société spécialisée dans la production de dispositifs médicaux dont le siège est à Paris et qui vise à élaborer et commercialiser rapidement une plateforme unique de biopolymères afin de répondre aux divers besoins cliniques non satisfaits.

La plateforme de la société s’articule autour d’une famille de polymères exclusifs aux propriétés uniques, notamment la capacité de s’adapter aux tissus environnants pour permettre une guérison naturelle.
Par ailleurs, la conception modulaire des polymères permet une personnalisation adaptée aux besoins et aux exigences spécifiques des tissus dans différents domaines thérapeutiques. La société développe également ses propres dispositifs et systèmes et d'activation afin d’améliorer la facilité d'utilisation des polymères.

La technologie de la société est issue de travaux de recherches et de la propriété intellectuelle des laboratoires du professeur Robert Langer (MIT) et du professeur Jeffrey M. Karp (Brigham and Women's Hospital), qui ont cofondé la société en 2013.

Pour plus d'informations:
www.TISSIUM.com et @TISSIUMtech

À propos du programme "Investissements pour l'avenir" :
Le programme Investissements pour le futur (PIA), piloté par le Secrétariat général pour l'investissement (SGPI), est doté de 57 milliards d'euros. Il a été créé par le gouvernement pour financer des investissements innovants et prometteurs en France afin d'accroître la croissance économique et la relance de l’emploi du pays. Depuis le lancement du PIA, l'État a cofinancé plus de 6 000 projets pour préparer l'avenir.

Pour plus d'informations:
https://www.gouvernement.fr/le-programme-d-investissements-d-avenir
Twitter: @SGPI_avenir

A propos de Bpifrance :
Bpifrance est la banque publique d'investissement française : elle finance les entreprises - à tous les stades de leur développement - par des prêts, des garanties, des prises de participation et des assurances à l'exportation. Bpifrance propose également des services financiers complémentaires (formation, conseil, etc.) pour aider les entrepreneurs à relever leurs défis (innovation, exportation, etc.).

Pour plus d'informations:
www.bpifrance.fr et presse.bpifrance.fr
Suivez-nous sur Twitter : @Bpifrance

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20200302005457/fr/

Contacts

Europe
Brice Epry – Chief of Staff
Tel : +33 1 76 21 72 28
contact@tissium.com
Twitter : @TISSIUMtech

États-Unis
Marion Janic
Tél : +1-212-223-4017
mjanic@rooneyco.com