Marchés français ouverture 6 h 59 min
  • Dow Jones

    31 097,26
    +321,86 (+1,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 127,84
    +99,14 (+0,90 %)
     
  • Nikkei 225

    26 153,81
    +218,19 (+0,84 %)
     
  • EUR/USD

    1,0436
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • HANG SENG

    21 830,35
    -29,44 (-0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    19 394,01
    +767,42 (+4,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    439,63
    +19,49 (+4,64 %)
     
  • S&P 500

    3 825,33
    +39,95 (+1,06 %)
     

Un tiramisu avec de l'alcool servi à des enfants

C'est un repas pour le moins "enivrant" qui a été servi à des milliers d’élèves des écoles primaires grenobloises. Ces derniers se sont en effet fut voir offrir un tiramisu contenant de l'alcool, forçant la mairie de la ville à présenter ses excuses aux parents des écoliers, rapporte Actu.fr le mercredi 15 juin.

Les faits se sont déroulés le vendredi 10 juin. Le dessert controversé faisait partie d'un repas italien qui incluait tomates et mozzarella en entrée. En plat de résistance, les écoliers ont pu déguster des pâtes au saumon avec de l’emmental râpé.

Bien sûr, tout repas qui se respecte se doit de s'achever sur un dessert. Et c'est ainsi que les élèves âgés de 6 à 11 ans ont pu déguster un incontournable de la gastronomie transalpine : le tiramisu. Mais ce dernier contenait de l'alcool, comme le préconise la recette originelle.

En effet, la recette historique du tiramisu prévoit d'ajouter quelques cuillères de liqueur d'Amaretto au café qui sert à imbiber les biscuits. L'entreprise qui fabrique le dessert a donc confondu la recette pour adultes avec celle pour enfants qui ne contient que de "l'extrait d'alcool", et non de l'alcool véritable.

Des agents municipaux en charge du contrôle des plats distribués dans les cantines scolaires de Grenoble se sont aperçus de l'erreur, mais trop tard pour arrêter la distribution des desserts qui avaient déjà été servis dans de nombreux restaurants scolaires de la ville.

Contactée par Actu.fr, la mairie n'a pas souhaité communiquer le nombre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L'UE met en garde contre le spectre d'une famine mondiale à cause de la Russie
En difficulté financière, il tente d'arnaquer ses parents avec une fausse facture
Covid-19 : le président du Conseil scientifique prône une 4e dose "dès maintenant" pour les plus de 60 ans
Nice : le bateau fait trop de bruit, il est expulsé du port
Blanchiment : un nouveau pays sous surveillance accrue

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles