La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 739,73
    -336,14 (-4,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,58
    -203,66 (-4,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,04 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1320
    +0,0108 (+0,96 %)
     
  • Gold future

    1 785,50
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    47 448,80
    -5 023,18 (-9,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,82 (-6,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,15
    -10,24 (-13,06 %)
     
  • DAX

    15 257,04
    -660,94 (-4,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 044,03
    -266,34 (-3,64 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,57 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,66 (-2,53 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,64 (-2,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3338
    +0,0018 (+0,14 %)
     

Tir d’Alec Baldwin : « Il y avait un certain laisser-aller sur ce plateau »

·1 min de lecture

L’assistant réalisateur du film « Rust » a reconnu ne pas avoir vérifié toutes les balles de l’arme utilisée par l’acteur Alec Baldwin.

Nouvelles révélations sur le tournage de « Rust ». Une semaine après que l’acteur Alec Baldwin a accidentellement tiré sur deux personnes sur le plateau du western, entraînant la mort de la directrice de la photographie Halyna Hutchins (42 ans) et blessant le réalisateur Joel Souza, l’enquête lève le voile sur de nouveaux éléments visant à faire la lumière sur le drame. Dave Halls, l'assistant réalisateur du film, a en effet reconnu ne pas avoir vérifié en amont l'arme avec laquelle Alec Baldwin a ôté la vie à Halyna Hutchins. L’homme a témoigné que l'armurière du film, Hannah Gutierrez-Reed, lui avait montré l'arme apportée sur le plateau et dit se souvenir avoir vu trois cartouches « factices » dans le barillet. « Il admet qu'il aurait dû toutes les vérifier mais ne l'a pas fait », écrit un enquêteur dans son rapport. Selon plusieurs témoins, Dave Halls avait annoncé à Alec Baldwin que l'arme était « froide », ce qui signifie dans le jargon du cinéma que le revolver est vide et inoffensif. 

Des déclarations qui surviennent quelques jours seulement après que l’AFP a révélé que Dave Halls avait déjà été impliqué dans accident avec une arme à feu, deux ans auparavant. « Dave Halls a été licencié du tournage de “Freedom's Path” en 2019, après qu'un membre de l'équipe a été légèrement blessé lorsqu'une arme a été actionnée de manière accidentelle », apprenait-on notamment, par le biais d’un des...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles