La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 612,76
    -21,01 (-0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,30
    -27,47 (-0,67 %)
     
  • Dow Jones

    34 935,47
    -149,06 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1872
    -0,0024 (-0,20 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -18,70 (-1,02 %)
     
  • BTC-EUR

    35 144,89
    -283,49 (-0,80 %)
     
  • CMC Crypto 200

    955,03
    +5,13 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,81
    +0,19 (+0,26 %)
     
  • DAX

    15 544,39
    -96,08 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 032,30
    -46,12 (-0,65 %)
     
  • Nasdaq

    14 672,68
    -105,59 (-0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 395,26
    -23,89 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3908
    -0,0050 (-0,35 %)
     

Tir à l'arc - JO (H) - Thomas Chirault : « On va aux Jeux Olympiques, c'est un truc de dingue ! »

·2 min de lecture

Thomas Chirault, 23 ans, s'est qualifié avec Pierre Plihon et Jean-Charles Valladont pour les Jeux Olympiques de Tokyo en prenant le dernier quota possible lors du TQO de Paris. Thomas Chirault : « On va aux Jeux Olympiques, c'est un truc de dingue ! On s'est préparé tous ensemble dix jours en revenant du championnat d'Europe en Turquie, dans une bulle. On est arrivé ce matin (samedi matin) avec les dents qui rayaient le parquet, on a tiré avec nos tripes et on a remporté le dernier quota, on ne pouvait pas rêver mieux. (À propos de l'interruption due à la pluie, avant la petite finale) Au tir à l'arc on travaille aussi pour gérer les moments de coupure, parce que ça peut arriver à tout moment. On est retourné se reposer un peu au vestiaire et quelques minutes avant de repartir on s'est remobilisés. On était toujours là. » Pierre Plihon : « Hors de question que Jean-Charles aille jouer tour seul (Valladont avait déjà obtenu un quota individuel), en plus je n'ai pas de télé à la maison, je n'aurais pas pu le regarder. On s'est préparés dix jours dans un gîte en Sologne, on a fait des séances horribles au début du stage, et ensuite tant qu'on n'avait pas atteint un certain niveau de performance on ne quittait pas le terrain. On en a bavé. Et ça paye, on est arrivés prêts, agressifs et avec de l'envie. (À propos de la qualification au dernier moment, comme en 2016) Sur les deux derniers Jeux, ça passe comme ça au dernier moment pour le quota. Pour Paris, on a déjà le quota, on vous évitera du stress. » Jean-Charles Valladont : « Face aux États-Unis (en demi-finale), on a pris une branlée ! On aurait pu être un peu plus haut, mais on n'a pas réussi, et on s'est dit qu'il nous restait une chance. C'est au pied du mur qu'on voit mieux le mur, comme on dit. Oui, j'avais un quota individuel, mais j'avais annoncé que l'objectif c'était la qualification par équipes, parce que chercher à partager une médaille avec du monde, c'est différent. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles