La bourse ferme dans 7 h 8 min
  • CAC 40

    6 481,79
    -8,21 (-0,13 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 714,35
    -1,02 (-0,03 %)
     
  • Dow Jones

    32 774,41
    -58,13 (-0,18 %)
     
  • EUR/USD

    1,0210
    -0,0007 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 805,60
    -6,70 (-0,37 %)
     
  • BTC-EUR

    22 531,18
    -965,16 (-4,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    534,19
    -23,16 (-4,16 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,69
    -0,81 (-0,90 %)
     
  • DAX

    13 543,47
    +8,50 (+0,06 %)
     
  • FTSE 100

    7 480,62
    -7,53 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    12 493,93
    -150,53 (-1,19 %)
     
  • S&P 500

    4 122,47
    -17,59 (-0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • HANG SENG

    19 589,61
    -413,83 (-2,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,2088
    +0,0012 (+0,10 %)
     

Tirée par la bancassurance, La Banque Postale voit son bénéfice exploser

Tous les voyants sont au vert pour La Banque Postale. Le groupe bancaire public a fait état jeudi 28 juillet d'un bénéfice net en hausse de 63,8% au premier semestre, à 462 millions d'euros, tiré par la bancassurance en France, ainsi que l'activité de banque d'affaires, et malgré une charge liée à CNP Assurances. Le produit net bancaire, équivalent du chiffre d'affaires pour le secteur, a progressé de 5,2% à près de 4,2 milliards d'euros. Dans le détail, la bancassurance en France a enregistré un bénéfice net de 488 millions d'euros (+46,5% sur un an), la bancassurance à l'étranger de 75 millions (+2,7%), la banque patrimoniale et la gestion d'actifs de 93 millions (+138%) et la banque de financement et d'investissement, dédiée aux entreprises, aux collectivités locales et aux institutions, de 208 millions (+20,2%).

Le "hors pôle", qui comprend "les éléments qui ne sont pas directement imputables à chacun des métiers", comme par exemple une charge financière liée à la prise de contrôle de CNP Assurances, effective depuis juin, a conduit à minorer le bénéfice des différents métiers de 402 millions d'euros au total. Cette charge financière devrait s'étaler sur une dizaine d'années et peser entre 350 et 400 millions d'euros par an. Elle vise à amortir l'apport comptable exceptionnel d'environ 3,6 milliards d'euros enregistré au premier semestre 2020.

Sur la bancassurance en France, le groupe a observé une "bonne contribution du pôle assurance" tandis que "la production de crédits (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Air France-KLM : premier bénéfice trimestriel depuis la pandémie
CAC 40 : la Bourse de Paris bondit, nouvelle salve de résultats d'entreprises
FDJ : la Française des Jeux affiche un chiffre d'affaires en hausse de 12,1% au premier semestre
L'Oréal réalise un très bon premier semestre avec 3,7 milliards de bénéfice net
La SNCF rebondit et affiche un chiffre d'affaires record

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles