La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    43 943,61
    +2 046,18 (+4,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,13 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

"T'inquiète, je suis vacciné": à Marseille, une boutique amuse avec ses t-shirts pass sanitaire

·3 min de lecture
Laura, gérante de la boutique
Laura, gérante de la boutique

Pas sûr qu'ils suffisent à vous faire rentrer au restaurant, au musée ou encore en discothèque. Pourtant à Marseille, les t-shirts "T'inquiète, je suis vacciné" ont le vent en poupe. Depuis le mois de mai, une boutique de vêtements marseillaise commercialise des t-shirts dont l'inscription ne manque pas de faire réagir en ces temps de pandémie, comme le rapportaient nos confrères de France Bleu Paca.

"Ils ne laissent pas indifférent", reconnaît Laura Pilo, la responsable de cette boutique, interrogée par BFMTV.com. La jeune femme de 28 ans se réjouit du succès commercial bien senti par son père, qui est à l'initiative du projet. "C'est mon père Jacky, un ancien businessman de 68 ans aujourd'hui à la retraite, qui a eu l'idée de lancer ces t-shirts" au printemps, donc bien avant l'entrée en vigueur du pass sanitaire dans les lieux de loisirs en juillet dernier.

"Il y a un filon!"

"Un matin, il m'appelle et me dit: 'j'ai eu une idée de fou, ça m'a réveillé la nuit!", se souvient la jeune femme, amusée. "Il faut absolument qu'on lance une gamme de t-shirts sur la vaccination, sur le fait qu'on est vacciné. C'est un filon à prendre".

Dès le lendemain, le père et sa fille réfléchissent ensemble à une phrase accrocheuse et drôle à apposer sur leurs t-shirts. Leur vient alors l'idée d'ajouter un petit "t'inquiète", histoire de leur "donner une petite touche marseillaise et humoristique". Ainsi, "les gens peuvent interpréter le message comme ils veulent: les pro-vaccination rappellent qu'ils sont vaccinés, et les autres prennent la phrase avec ironie". "On trouvait ça drôle".

"Le sujet divise mais on rassemble les gens"

Quelques jours plus tard, Laura lance deux modèles de t-shirts unisexes en coton, l'un en blanc et l'autre en noir, vendus une trentaine d'euros. L'inscription "T'inquiète je suis vacciné" est brodée main à L'Estaque, dans le XVIe arrondissement de Marseille, et l'un des deux modèle est en écriture inclusive.

Rapidement, l'idée séduit à Marseille et les clients se bousculent un peu dans la boutique. Laura dit en avoir vendu "plus d'une centaine" et raconte avoir dû en faire produire de nouveaux. "Ce qui me plaît, c'est que le sujet divise, mais qu'on réussit à rassembler un peu tout le monde avec ça".

"Jusqu'alors, je l'ai vendu à des gens complètement différents", raconte-t-elle: "des femmes, des hommes, des adolescents, des gens plus âgés, des gens de toutes classes sociales... et beaucoup de touristes!"

Des réactions parfois mitigées

Laura explique que cet été, "de nombreux clients étrangers se sont laissés séduire par ces t-shirts: "Beaucoup d'Anglais qui étaient très fiers de leur trouvaille ou encore d'Allemands à qui je devais parfois traduire la petite phrase".

D'autres clients, encore, ont acheté le t-shirt pour l'offrir à des membres de leur famille opposés à la vaccination contre le Covid-19. "Beaucoup de nos clients nous ont dit vouloir en offrir à leur belle-famille!", sourit l'entrepreneure marseillaise.

"Je vous mentirais en vous disant que nous n'avons eu que des réactions positives", reconnaît-elle aussi. "Certains clients y ont vu une prise de position de notre part, alors que ce n'est pas le cas. Nous, on ne se positionne pas au sujet de la vaccination, même si on a bien sûr nos convictions".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles