La bourse est fermée

Tinder, Meetic, AdopteUnMec : les sites de rencontres victimes du coronavirus

Mathieu BRUCKMULLER
1 / 1

Tinder, Meetic, AdopteUnMec : les sites de rencontres victimes du coronavirus

C’est une victime collatérale de l’épidémie de nouveau coronavirus : la drague. Les audiences des sites de rencontres ont chuté de 55%, selon Pierre Tabuteau, fondateur de Stat-rencontres, qui compile les données de quelque 118 plateformes spécialisées.

Le flux des nouvelles inscriptions s'est ainsi effondré immédiatement après l’allocution d’Emmanuel Macron du lundi 16 mars où il annonçait le confinement de la population. « Il a été divisé par deux et les membres déjà inscrits reviennent moins régulièrement sur ces sites depuis lors », ajoute Pierre Tabuteau, interrogé par Le Point.

Les applications de rencontres avec géolocalisation - Tinder, Hppn, Once ou Grindr – sont particulièrement touchées avec une chute d’audience de 65%. Les sites de rencontres consultés depuis un ordinateur comme AdopteUnMec ou EliteRencontre ne sont pas épargnés avec un plongeon de 45% par rapport à l'année précédente. Meetic a d'ailleurs fait retirer pour le moment son slogan « des rencontres proches de chez vous ».

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Coronavirus : 6 questions pour faire ses courses sans trop prendre de risques
- Coronavirus : Crédit Agricole, BNP Paribas ou encore LCL donnent leurs masques par solidarité
- Banque en ligne : 160 euros à saisir chez ING depuis votre canapé