Marchés français ouverture 4 h 14 min
  • Dow Jones

    31 270,09
    -121,43 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    12 997,75
    -361,04 (-2,70 %)
     
  • Nikkei 225

    29 004,41
    -554,69 (-1,88 %)
     
  • EUR/USD

    1,2054
    -0,0013 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    29 176,01
    -704,41 (-2,36 %)
     
  • BTC-EUR

    41 431,23
    +635,52 (+1,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    999,16
    +11,07 (+1,12 %)
     
  • S&P 500

    3 819,72
    -50,57 (-1,31 %)
     

Sur Tinder, les fonctionnalités payantes, c'est bon pour l'ego et ça rapporte gros

·2 min de lecture

On dit souvent que l'amour n'a pas de prix, mais Tinder ne semble pas du même avis. Le leader des applications de rencontre développe depuis plusieurs années déjà des fonctionnalités premium payantes, disponibles à la carte ou sur abonnement — les fameux Tinder Plus et Tinder Gold. Sur les 57 millions d'utilisateurs de l'application dans le monde, 6,6 millions d'entre eux ont payé pour ces services au 3ème trimestre 2020 (contre 5,7 millions en 2019 à la même période). L'entreprise explique que c'est ce "modèle freemium qui permet à la grande majorité de nos membres d’utiliser Tinder gratuitement".

Le succès de ces fonctionnalités payantes, amplifié par des promotions pendant le premier confinement, a fait de Tinder l'application (hors gaming) la plus rentable en 2020 grâce aux dépenses des utilisateurs, selon les données d'App Annie. Au total, Tinder — qui appartient à Match Group — a engrangé 1,4 milliard de dollars de revenus directs (soit plus de 1,1 milliard d'euros) l'année passée, une augmentation de 18 % par rapport à 2019. Pourtant, l'application est téléchargeable gratuitement, et la plupart des gens ignorent même qu'il existe un "Tinder payant".

Comment le géant des applis de rencontre fait-il donc pour être aussi rentable ? Et qu'est-ce qui peut bien pousser les usagers à dépenser de l'argent dans une application gratuite ? On a posé la question à des utilisateurs français de Tinder qui payent ou ont déjà payé pour certaines fonctionnalités.

À lire aussi — Une étude montre la différence dans l'utilisation de Tinder entre hommes et femmes

Parmi toutes les personnes interrogées pour cet article, le premier argument avancé est celui du gain de temps. À une époque où le maître-mot est la productivité, Tinder ne fait pas exception. Pour les utilisateurs, draguer en ligne dans le métro, en marchant jusqu'au boulot ou même aux toilettes c'est oui, mais passer des heures à "swiper", c'est non.

L'abonnement Tinder Gold — à 16,49 € par mois — permet, entre autres, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le réseau social Parler est de nouveau en ligne après avoir été banni par Apple, Google et Amazon
L'UFC-Que Choisir et d'autres associations de consommateurs portent plainte contre TikTok
Google écope d'1M€ d'amende pour avoir établi un "classement trompeur" des hôtels en France
7 nouveaux variants du coronavirus découverts aux États-Unis, les scientifiques inquiets de leur contagiosité
Facebook pourrait lancer une montre connectée pour collecter plus de données face à Apple et Google