Marchés français ouverture 1 h 8 min
  • Dow Jones

    32 832,54
    +29,07 (+0,09 %)
     
  • Nasdaq

    12 644,46
    -13,10 (-0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    27 991,46
    -257,78 (-0,91 %)
     
  • EUR/USD

    1,0201
    +0,0006 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    20 078,74
    +32,97 (+0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    23 419,25
    +284,91 (+1,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    557,71
    +14,83 (+2,73 %)
     
  • S&P 500

    4 140,06
    -5,13 (-0,12 %)
     

TikTok réorganise son département sur la sécurité des données

Le directeur de la sécurité de TikTok va quitter son poste en septembre, dans le contexte de la réorganisation de ce département qui fait face à une longue controverse autour de la protection des données des utilisateurs américains.

"Il est temps pour moi de changer de rôle (...) pour devenir conseiller stratégique, en me concentrant principalement sur l'impact commercial des programmes de sécurité et de confiance", a indiqué le Québecois Roland Cloutier dans une note diffusée en interne vendredi, puis publiée par l'entreprise.

TikTok, qui appartient au groupe chinois ByteDance, a assuré que ce changement n'était pas lié aux derniers rebondissements politiques mais bien à une réorganisation du service.

"Un des aspects de notre approche pour réduire les inquiétudes sur la sécurité des données aux Etats-Unis a été de créer un nouveau département de gestion des informations sur les usagers américains", ont déclaré Shou Zi Chew, le patron du groupe, et Dingkun Hong, le vice-président de ByteDance chargé de la technologie, dans une autre note interne publiée en ligne.

"C'est un investissement important pour la protection des données, et cela change aussi le rôle de directeur de la sécurité. Ayant cela à l'esprit, Roland a décidé de quitter son poste impliqué dans les opérations au jour le jour", ont-ils ajouté.

Mi-juin, le réseau social a dû confirmer, comme l'avait pointé un article du site BuzzFeed, que des employés basés en Chine avaient accès à des données relatives à des utilisateurs américains de la plateforme.

L'information est tombée après des mois d'inquiétudes de la part de nombreux politiques américains à l'idée que la populaire application puisse fournir des informations personnelles au gouvernement chinois.

Il y a deux semaines, le réseau social a adressé une lettre à neuf sénateurs républicains pour répéter que le Parti communiste chinois ne leur avait "pas demandé de partager ces données".

"Nous n'avons pas transmis au PCC des informations relatives aux utilisateurs américains et nous ne le ferions pas si on nous le demandait", avait insisté TikTok.

La plateforme avait déjà annoncé en juin que toutes les données sur ces usagers seraient désormais stockées sur des serveurs du groupe Oracle, aux Etats-Unis, et non plus dans ses centres de données en Virginie et à Singapour.

Elle fait l'objet d'un examen du Comité sur les investissements étrangers aux Etats-Unis (CFIUS), une agence qui évalue les risques de tout investissement étranger pour la sécurité nationale américaine.

juj/rle/spi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles