La bourse ferme dans 7 h 59 min
  • CAC 40

    5 826,98
    +29,00 (+0,50 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 720,46
    +14,47 (+0,39 %)
     
  • Dow Jones

    31 961,86
    +424,51 (+1,35 %)
     
  • EUR/USD

    1,2198
    +0,0030 (+0,24 %)
     
  • Gold future

    1 787,60
    -10,30 (-0,57 %)
     
  • BTC-EUR

    41 069,16
    -110,71 (-0,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 000,12
    +5,46 (+0,55 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,66
    +0,44 (+0,70 %)
     
  • DAX

    14 008,22
    +32,22 (+0,23 %)
     
  • FTSE 100

    6 685,25
    +26,28 (+0,39 %)
     
  • Nasdaq

    13 597,97
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    3 925,43
    +44,06 (+1,14 %)
     
  • Nikkei 225

    30 168,27
    +496,57 (+1,67 %)
     
  • HANG SENG

    30 074,17
    +355,93 (+1,20 %)
     
  • GBP/USD

    1,4138
    -0,0004 (-0,03 %)
     

TikTok ne sera finalement pas racheté par Oracle aux États-Unis grâce à Joe Biden

·2 min de lecture

La saga de TikTok aux États-Unis aura connu plus de rebondissements qu'une série Netflix. Le sort de l'application chinoise était incertain depuis que l'ancien président Donald Trump avait voulu l'interdire sur le sol américain, comme il l'avait affirmé début août 2020. Les activités de TikTok aux États-Unis devaient être rachetées par une entreprise made in USA, et après de longues négociations, Oracle et Walmart avaient, semble-t-il, décroché le sésame.

Mais le nouveau président Joe Biden aurait décidé d'abandonner le projet de son prédécesseur, comme l'a rapporté le Wall Street Journal mercredi 10 février. Le rachat des activités américaines de TikTok ne devrait donc finalement pas avoir lieu. Suite à l'élection présidentielle et à sa défaite en novembre dernier, Donald Trump était resté bien silencieux sur le sujet. Son administration a dû accorder plusieurs délais à TikTok, une fois la date butoir du 12 novembre — fixée par Donald Trump pour la vente — passée. L'accord de rachat par Oracle et Walmart aurait désormais été "suspendu indéfiniment" selon le Wall Street Journal, qui cite des sources proches du dossier.

À lire aussi — Instagram va rendre moins visibles les vidéos TikTok publiées sur Reels

TikTok reste tout de même dans le viseur de l'administration de Joe Biden, qui continue de discuter avec sa maison-mère Byte Dance à Pékin, concernant la sécurité des données personnelles des utilisateurs américains.

Une porte-parole du Conseil de sécurité nationale a ainsi déclaré au Wall Street Journal que l'administration Biden prévoit de "développer une stratégie globale pour protéger les données des utilisateurs américains face aux nombreuses menaces, y compris face au risque que représentent les applications et logiciels chinois."

"Dans les mois à venir, nous prévoyons de passer en revue des cas spécifiques à la lumière d'une compréhension plus globale des risques auxquels nous sommes confrontés", a-t-elle ajouté. Il ne fait nul doute que TikTok fera partie de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les États-Unis demandent la levée de l’interdiction de WeChat
Il sera possible de payer en cryptomonnaie avec sa Mastercard chez des commerçants d'ici fin 2021
Instagram va rendre moins visibles les vidéos TikTok publiées sur Reels
Le premier moteur de fusée imprimé en 3D a été mis à feu en Inde
5 choses que vos ados apprennent grâce aux réseaux sociaux