La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 053,94
    -39,02 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 200,82
    +384,50 (+3,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 402,05
    +55,17 (+0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0913
    -0,0080 (-0,73 %)
     
  • HANG SENG

    21 958,36
    -113,82 (-0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    21 530,76
    -384,89 (-1,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    541,21
    -4,11 (-0,75 %)
     
  • S&P 500

    4 179,76
    +60,55 (+1,47 %)
     

Le TikTok chinois interdit les contenus LGBTQ+

Voilà une expérience à la fois relaxante et agréable qu’offre la Nasa depuis le 5 janvier 2023. Dans une vidéo sur YouTube, l’agence spatiale américaine propose d’admirer l’activité du Soleil dans une vidéo d’une heure, le tout servi par une musique d’ambiance quelque peu planante. Et pour que le spectacle soit grandiose, l’image est servie en ultra haute définition (4K).

Les images et les vidéos en 4K du Soleil ne sont bien sûr par une nouveauté pour la Nasa. L’agence propose ponctuellement des scènes d’activité solaire avec une qualité visuelle extrême, comme en 2015. L’année suivante, elle montrait une éruption solaire se produisant à la surface de l’astre. Tout cela est permis grâce à un satellite, le Solar Dynamics Observatory (SDO).

Un observatoire pour épier l’activité du Soleil

C’est encore avec cet observatoire spatial — qui a été lancé en février 2010 et qui est toujours fidèle au poste presque treize ans plus tard — depuis que la Nasa a produit cette vidéo, qui résume 133 jours d’activité solaire entre le 12 août et le 22 décembre 2022, en l’espace d’une heure.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’observatoire de la dynamique solaire n’est pas du tout à proximité du Soleil, malgré son objet d’étude. Le satellite est en orbite autour de la Terre, à une altitude de 35 786 kilomètres. Pour capter l’activité du Soleil, l’engin peut compter sur trois instruments : un outil spécialisé dans l’extrême ultraviolet,

[Lire la suite]