Tiffany : le luxe flanche à New York

Tiffany perd 5% à 60 dollars en ce moment à Wall Street, lourdement sanctionné après avoir dévoilé des ventes décevantes au cours de la période toujours cruciale des fêtes de fin d'année. Les ventes du groupe sont ainsi ressorties stables à magasins comparables sur les deux mois clos fin décembre. La performance est inférieure aux anticipations du management, qui révise par ailleurs en bas de fourchette ses estimations de bénéfice par action pour l'exercice fiscal. "La croissance des ventes durant la période des fêtes est dans le bas de nos objectifs", a souligné le président Michael Kowalski, qui fait également preuve de prudence pour 2013