La bourse ferme dans 5 h 41 min
  • CAC 40

    7 040,51
    -41,50 (-0,59 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 133,62
    -25,01 (-0,60 %)
     
  • Dow Jones

    33 717,09
    -260,99 (-0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,0828
    -0,0028 (-0,26 %)
     
  • Gold future

    1 919,80
    -19,40 (-1,00 %)
     
  • BTC-EUR

    21 138,10
    -512,85 (-2,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    518,94
    -18,93 (-3,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,71
    -1,19 (-1,53 %)
     
  • DAX

    15 024,34
    -101,74 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    7 727,48
    -57,39 (-0,74 %)
     
  • Nasdaq

    11 393,81
    -227,90 (-1,96 %)
     
  • S&P 500

    4 017,77
    -52,79 (-1,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 327,11
    -106,29 (-0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 842,33
    -227,40 (-1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2319
    -0,0035 (-0,29 %)
     

Ticket de métro, passe Navigo... quels seront les prix des titres de transport en Île-de-France à partir du 1er janvier 2023 ?

Julien Sarboraria

Un ticket de métro à 2,30 euros, une carte Navigo à 90 euros par mois... la hausse des tarifs des transports en Île-de-France serait bel et bien actée. Côté métro parisien, la vente à l'unité du ticket pourrait passer de 1,90 euro à 2,30 euros à compter du 1er janvier 2023, selon nos confrères de BFM Paris Île-de-France qui ont pu consulter, ce dimanche 27 novembre, une délibération d'Île-de-France Mobilités. Pour le carnet de dix tickets, il faudrait désormais débourser 20,30 euros contre 16,30 euros en papier, et 17,90 euros contre 14,90 euros pour la version numérique.

Côté passe Navigo, il passerait de 75,20 euros pour les zones 1 à 5 à 90 euros, soit près de 15 euros d'augmentation, selon nos confrères de BFMTV. La présidente de la région, Valérie Pécresse, espérait pourtant contenir la hausse du passe Navigo à 80 euros, à condition que les entreprises augmentent leur versement mobilité, une taxe qui finance les transports – mais ladite augmentation n'est finalement jamais venue. Clément Beaune, le ministre des Transports interrogé ce dimanche 27 novembre sur CNews, a imputé la responsabilité de cette hausse à Valérie Pécresse car "c'est la région qui décide".

Il a même expliqué que l'Île-de-France était la seule à avoir décidé d'une telle augmentation. "Il y en a qui baissent le prix du train, il y en a qui le stabilisent, il y en a qui l’augmenteront un petit peu. Aucune région n’a augmenté de 35% le prix du train", a-t-il taclé. Ces hausses, qui ne sont pas encore officielles, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Bon plan : votre abonnement Capital à prix réduit pour le Cyber Monday !
Cyber Monday iPhone 12 : ce site vous permettra de saisir le smartphone Apple à prix réduit
Foie gras, huile d'olive, vin... les magouilles de l'alimentaire ont de quoi couper l'appétit
Novotel, Frichti, Azureva... les meilleurs enseignes du tourisme et de la restauration
Cette couette chaude fabriquée en France est à prix inratable chez Amazon (durée limitée)