Marchés français ouverture 6 h 38 min
  • Dow Jones

    34 639,79
    +617,75 (+1,82 %)
     
  • Nasdaq

    15 381,32
    +127,27 (+0,83 %)
     
  • Nikkei 225

    27 762,75
    +9,38 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,1297
    -0,0009 (-0,08 %)
     
  • HANG SENG

    23 788,93
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    50 245,81
    -661,69 (-1,30 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 444,74
    +5,86 (+0,41 %)
     
  • S&P 500

    4 577,10
    +64,06 (+1,42 %)
     

Thylane Blondeau se confie sur son opération en urgence

·2 min de lecture

SANTE - “Je pensais vraiment que j’étais folle de me plaindre de mon ventre pendant si longtemps. Je suis heureuse de ne pas avoir abandonné”, déclare Thylane Blondeau. Sur Instagram, elle explique en détail sa bataille contre ses problèmes de santé.

Mannequin depuis ses 4 ans, Thylane Blondeau est la fille de Véronika Loubry, ancienne animatrice télé et de Patrick Blondeau, un ex-footballeur. La jeune femme a défilé pour les plus grandes marques pendant la Fashion Week et est, selon Télé-Loisirs, l’une des mannequins les plus suivies de la décennie.

Des douleurs pendant des mois

La jeune femme souffre de problèmes de santé depuis un an. “J’ai eu une opération d’urgence pour un kyste de l’ovaire qui avait explosé dans mon ventre”. Elle explique que 3 mois après, ses douleurs reviennent. Pensant que c’est à cause de l’opération, elle laisse passer du temps. Ce dimanche 17 octobre, elle décide de reconsulter car elle pouvait plus supporter ces douleurs à l’estomac. “Il y a quatre jours, je suis allé aux urgences parce que j’avais tellement mal au ventre que je n’en pouvais plus”, explique-t-elle.

Ballottée, pendant un an, entre plusieurs gynécologues, elle est allé dans 4 centres de radiologie à Paris et tous ont répondu la même chose: “Ne vous inquiétez pas, vous n’avez rien, et tout ceci est dans votre tête”. Ses douleurs sont traitées comme des symptômes d’une maladie psychosomatique, un déni total de ses difficultés en somme.

“Je me sens enfin libre”

Il y a quatre jours, après être, encore, retournée aux urgences, elle a un rendez-vous avec un médecin qui va changer la donne. “Il a vu directement que j’avais un kyste de 5,6 centimètres qui touchait mon ovaire. Il m’a envoyé faire une IRM”. Une heure plus tard, le médecin rappelait Thylane Blondeau pour lui dire d’aller aux urgences pour se faire opérer d’urgence.

Elle a dû se faire opérer d'urgence. (Photo: Compte Instagram de @thylaneblondeau, le 17 octobre)
Elle a dû se faire opérer d'urgence. (Photo: Compte Instagram de @thylaneblondeau, le 17 octobre)

Selon le site de l’Assurance Maladie, 5 à 7% des personnes ayant un utérus développent des kystes. Un kyste est une “petite grosseur anormale”, une “tuméfaction” contenant du liquide sur l’un des ovaires.

“Ils sont soit fonctionnels et transitoires, influencés par les sécrétions hormonales du cycle menstruel, soit organiques. Les kystes de l’ovaire sont le plus souvent bénins.”

Cependant, l’Assurance maladie précise encore qu’un “kyste de l’ovaire peut rester asymptomatique ou provoquer douleurs du bas du ventre, anomalies des règles, troubles intestinaux ou urinaires. Parfois, il donne lieu à des complications nécessitant une opération chirurgicale urgente ( torsion de l’ovaire, hémorragie dans le kyste, rupture du kyste, compression des organes du petit bassin).”

Dans son post, Thylane Blondeau donne ces conseils: “Vous devez voir différents médecins jusqu’à ce que l’un d’entre eux trouve le problème et le guérisse. Toute douleur, même les plus petites, peut cacher quelque chose de bien plus important.”

A voir également sur Le HuffPost: J’ai eu un cancer de l’ovaire et je me sens plus épanouie qu’avant d’être malade

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles