La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    40 152,23
    -644,57 (-1,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Thomas Pesquet : "Le deuxième séjour sera plus difficile, non pas physiquement mais mentalement"

·2 min de lecture

L'astronaute français Thomas Pesquet doit décoller ce jeudi 22 avril 2021 depuis la Floride pour rejoindre la Station spatiale internationale (ISS). Lundi 19 avril, il s'est livré à un ultime jeu de questions-réponses avec les journalistes via une plate-forme numérique, en raison du confinement. En voici les temps forts.

Ce lundi 19 avril 2021 s'est tenue l'ultime conférence de presse de l'astronaute français Thomas Pesquet avec les journalistes européens. Extraits. (Le direct du lancement, jeudi 22 avril, ).

"Nous sommes dans l’état d’esprit d’un sportif sur la ligne de départ pour la finale des jeux Olympiques"

À trois jours du vers la station spatiale internationale, où en êtes-vous des préparatifs ?

Thomas Pesquet : Tout se passe bien. La fusée et la capsule sont prêtes, nous sommes prêts. Le moral est bon et on essaie de profiter de nos derniers jours sur Terre avant de quitter la planète pour six mois.

Combien de temps le lanceur Falcon 9 peut-il rester sur son pas de tir, en cas de météo problématique ? Le délai était de trois jours pour la fusée russe Soyouz.

Le lanceur de SpaceX peut rester sur son pas de tir aussi longtemps qu’il n’a pas été approvisionné en carburant. Nous avons une fenêtre de tir jeudi, mais il y quelques autres options de tirs. Il est possible de décaler une à deux fois le lancement au cours des deux jours suivants ou à la semaine suivante. Évidemment, on espère que cela ne va pas arriver, parce qu’on a envie de partir à l’heure. Cela arrangerait tout le monde !

"“J-5: À Baïkonour, l'équipage n'est pas censé voir sa fusée avant le jour du décollage... mais ici la tradition est différente ! Nous avons eu la chance d'arriver au Kennedy Space Center au moment précis où le Falcon 9 était verticalisé sur le pas de tir. C'est toujours impressionnant de le voir de si près !” © SpaceX

Comment se déroulent les dernières minutes avant la mise à feu ?

C’est bluffant ! Nous avons fait une répétition générale du lancement hier (le 18 avril). À l’heure exacte du décollage, nous étions dans la capsule, au sommet de la fusée de 70 mètres de haut, équipés de nos scaphandres. On se croyait dans le simulateur. Avec mes collègues, nous avons répété ce moment des dizaines et des dizaines de fois, à tel point que tout était familier. Les procédures sont routinières. On a l’[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi