Marchés français ouverture 3 h 20 min
  • Dow Jones

    29 134,99
    -125,82 (-0,43 %)
     
  • Nasdaq

    10 829,50
    +26,58 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    25 984,51
    -587,36 (-2,21 %)
     
  • EUR/USD

    0,9566
    -0,0032 (-0,33 %)
     
  • HANG SENG

    17 497,05
    -363,26 (-2,03 %)
     
  • BTC-EUR

    19 590,18
    -1 606,06 (-7,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    428,82
    -30,32 (-6,60 %)
     
  • S&P 500

    3 647,29
    -7,75 (-0,21 %)
     

The Merge : Ethereum réussit une mutation acrobatique !

Faire muter Ethereum... Ce projet titanesque vient de franchir une étape majeure, appelée « The Merge ». Pour rappel, Ethereum est la 2e cryptomonnaie la plus répandue. L’ambition posée était de faire évoluer cette monnaie depuis son modèle originel à « preuve de travail » à celui de la « preuve d’enjeu ». Quelques explications.

Un nouveau modèle moins énergivore

Dans le contexte de la « preuve de travail », inaugurée par Bitcoin, des dizaines de milliers d’ordinateurs sont en compétition en vue de résoudre un calcul de validation d’une transaction. Ce modèle a souvent été critiqué pour son hyper-consommation énergétique, quand bien même des solutions ont été trouvées ici ou là pour l’alléger. Par ailleurs, ce modèle, notamment dans le cadre d’Ethereum, a engendré des frais de « gas » (ce que l’on paye pour la validation d’une transaction) réellement excessifs.

La « preuve d’enjeu » est un modèle dans lequel la validation est effectuée par un très petit nombre d’intervenants choisis selon divers critères, généralement leurs investissements dans une monnaie, mais pas seulement. Il en résulte une consommation énergétique fortement réduite (dans le cas d’ETH, le passage à la preuve d'enjeu rend le traitement de cette monnaie de 100 à 1.000 fois moins énergivore.

Une mutation homérique

Vitalik Buterin, le créateur de Ethereum a entrepris de mettre sur pied cette métamorphose dès 2014, en définissant toute une série d’étapes. Factuellement, cette mutation a commencé à se concrétiser depuis de nombreux mois. Des explications techniques plus détaillées sont disponibles dans notre article « Ethereum 2.0 : pourquoi cette mise à jour est cruciale pour Ethereum ».

Si la tâche était loin d’être aisée, c’est qu’il fallait faire en sorte que la transition puisse se faire de manière imperceptible pour les utilisateurs de cette monnaie. Or, Ethereum n’est pas juste une monnaie, c’est un véritable écosystème de développement qui sous-tend :

  • un grand nombre d’autres monnaies fondées sur...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura