La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 169,41
    +3,69 (+0,06 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 978,84
    +1,01 (+0,03 %)
     
  • Dow Jones

    33 800,60
    +297,03 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,1905
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    1 744,10
    -14,10 (-0,80 %)
     
  • BTC-EUR

    50 264,12
    -1 046,22 (-2,04 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 235,89
    +8,34 (+0,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    59,34
    -0,26 (-0,44 %)
     
  • DAX

    15 234,16
    +31,48 (+0,21 %)
     
  • FTSE 100

    6 915,75
    -26,47 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    13 900,19
    +70,88 (+0,51 %)
     
  • S&P 500

    4 128,80
    +31,63 (+0,77 %)
     
  • Nikkei 225

    29 768,06
    +59,08 (+0,20 %)
     
  • HANG SENG

    28 698,80
    -309,27 (-1,07 %)
     
  • GBP/USD

    1,3707
    -0,0028 (-0,20 %)
     

The Camp: le lieu totem d'Aix-Marseille en passe d'être sauvé

·2 min de lecture

Après un démarrage timide et une année 2020 cataclysmique, The Camp a trouvé un accord avec ses créanciers devant le tribunal de commerce mi-février. Les collectivités territoriales, elles, devraient, sauf surprise, renoncer à leurs créances, soit 20 millions d'euros, lors d'une réunion fixée mardi prochain 30 mars.

Inauguré en 2017, The Camp : un ensemble architectural futuriste flambant neuf de 10.000m2 au cœur de la garrigue, entre Aix et la gare TGV, avec un hôtel, de grandes salles de réunion, un restaurant bio… et toute une flopée de start-up, de conférences, de séminaires et d'expérimentations sur le monde de demain. La Région, la métropole, le département, la CCI, ainsi qu’une myriade d’entreprises publiques (5) et privées (18) avaient financé et accompagné l’ambitieux projet, capable de donner envergure et visibilité à la French tech d’Aix-Marseille.

Le plan initial prévoyait que The Camp , et donc capable dès 2020 de commencer à rembourser les collectivités territoriales, qui, entre la Région, le département et la Métropole, avaient mis 20 millions d’euros au pot, sous forme d’emprunt. L’objectif s'est rapidement révélé utopique : sans la vision du fondateur de The Camp, Frédéric Chevalier, décédé d'un accident quelques semaines avant l'inauguration, il a été difficile de trouver la bonne formule. A l’automne 2019, les unes après les autres, les collectivités locales accordent des reports de créances dans la plus grande discrétion. Aucune communication n’est faite. A l’époque, les collectivités continuent d’accorder leur confiance à The Camp : après tout, 30.000 visiteurs se sont présentés la première année et autant la seconde, preuve que le lieu intéresse et peut espérer trouver son rythme de croisière.

Les résultats se font attendre, mais , le président non exécutif (et cofondateur de PriceMinister) se bat au quotidien pour "réconcilier l’impact et le business", comme il l’écrit dans nos colonnes en décembre 2019 : "La société The Camp n’est pas encore rentable. Mais qui le serait après 2 ans ? Pour parvenir à son point d’équilibre, le management de The Camp consacre une bonne partie de son énergie à suivre les indicateurs financiers, à renégocier ses contrats de fournisseurs, à améliorer ses conditions d’endettement auprès des organismes prêteurs (banque privée[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi