Publicité
Marchés français ouverture 6 h 54 min
  • Dow Jones

    41 198,08
    +243,60 (+0,59 %)
     
  • Nasdaq

    17 996,92
    -512,42 (-2,77 %)
     
  • Nikkei 225

    41 097,69
    -93,01 (-0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0942
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    17 739,41
    +11,43 (+0,06 %)
     
  • Bitcoin EUR

    58 650,53
    -869,40 (-1,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 330,46
    -11,87 (-0,88 %)
     
  • S&P 500

    5 588,27
    -78,93 (-1,39 %)
     

The Body Shop France plonge dans le redressement judiciaire

ErasmusOfParis/Wikimedia Commons

Les choses se compliquent pour les salariés de la filiale française de The Body Shop. La marque de cosmétiques est dans le rouge depuis plusieurs semaines déjà et avait été placée en redressement judiciaire au Royaume-Uni fin février. Un choc dans le pays, puisque la maison-mère de l’enseigne avait été mise en faillite, ce qui avait entraîné un effet domino avec un placement en redressement judiciaire, en Allemagne notamment. Avant les filiales belges, irlandaises ou luxembourgeoises ? Mais la filiale française, qui emploie 260 personnes, n’est pas épargnée. Le 19 mars dernier, le nouveau gérant de The Body Shop France, Martin Rivers (nommé par le fonds allemand Aurelius), avait pris la décision de déposer le bilan auprès du tribunal de commerce de Paris.

Selon les informations de BFMTV, le tribunal de commerce de Paris a décidé ce jeudi 4 avril de placer la filiale française en redressement judiciaire. Afin de mettre en œuvre son plan de redressement, The Body Shop France dispose désormais de six mois, période d’observation accordée par le tribunal. Pas de liquidation judiciaire donc pour le moment, mais beaucoup de questions pour les 260 salariés français qui travaillent dans les 66 magasins du pays. Depuis plusieurs semaines, les livraisons vers les boutiques françaises sont interrompues.

Depuis la reprise par le fonds Aurelius, des salariés français dénoncent un climat «anxiogène» au sein de la filiale. Outre-Manche, la moitié des 199 boutiques vont fermer après 50 ans de success-story. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pétrole : le prix du Brent décolle, l’Iran va-t-il répliquer à l’offensive d’Israël ?
Le Bristol : découvrez qui remplace Éric Frechon
Carrefour : les produits des marques du groupe PepsiCo sont de retour dans les rayons
CAC 40 : «le moment de vérité» pour la Bourse, l'emploi aux États-Unis attendu au tournant
Apple pourrait se lancer dans les robots autonomes pour les particuliers