La bourse ferme dans 2 h 19 min
  • CAC 40

    6 749,75
    -16,76 (-0,25 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 215,12
    -8,85 (-0,21 %)
     
  • Dow Jones

    35 756,88
    +15,73 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,1627
    +0,0024 (+0,21 %)
     
  • Gold future

    1 794,30
    +0,90 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    50 880,56
    -3 254,33 (-6,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 419,69
    -85,46 (-5,68 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,37
    -1,28 (-1,51 %)
     
  • DAX

    15 700,80
    -56,26 (-0,36 %)
     
  • FTSE 100

    7 266,81
    -10,81 (-0,15 %)
     
  • Nasdaq

    15 235,71
    +9,01 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 574,79
    +8,31 (+0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    29 098,24
    -7,77 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    25 628,74
    -409,53 (-1,57 %)
     
  • GBP/USD

    1,3736
    -0,0027 (-0,20 %)
     

Thales s’allie à Google dans le cloud, des data centers lancés en Ile-de-France

·1 min de lecture

Le groupe français Thales a annoncé mercredi 6 octobre un partenariat avec le géant américain Google pour développer un service de "cloud" à destination des entreprises et des institutions publiques à l'horizon 2023. Les deux entreprises visent l'obtention du label "cloud de confiance", annoncé en mai par le gouvernement pour caractériser les services de "cloud" qui présentent un haut niveau de sécurisation et qui sont exploités en Europe.

Pour le gouvernement, de tels services vont notamment permettre d'accélérer le passage dans "le nuage" de l'informatique de l'Etat et des services publics. La France souhaite utiliser sous licence les technologies "cloud" de Microsoft, Google et d'autres acteurs américains, pour permettre l'émergence sur son territoire d'une offre performante mais protégée des lois extra-territoriales américaines.

>> A lire aussi - Microsoft et Amazon s'affrontent pour un mégacontrat de cloud de la NSA

La loi Cloud Act, votée en 2018 aux Etats-Unis, oblige en effet dans certains cas les fournisseurs de service américains à communiquer les données qu'ils abritent aux autorités, même si ces données sont hébergées hors des Etats-Unis. Pour préserver sa souveraineté, "les services seront opérés par une nouvelle société dédiée et de droit français", souligne Thalès.

Concrètement, les deux groupes vont créer une société conjointe, qui n'a pas encore trouvé son nom, dans laquelle "Thales sera suffisamment fort pour garantir son contrôle", a expliqué Marc Darmon, le (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Gare à une envolée des faillites en France en 2022, avertit Euler Hermès
PepsiCo : les prix des snacks et boissons devraient augmenter en 2022
Un défilé Louis Vuitton pris pour cible par des militants pro-climat
Abandon des petites lignes, retards colossaux… l’UFC-Que Choisir étrille le réseau de la SNCF
Bourse : une bulle historique a-t-elle commencé à éclater ? Krach en vue ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles