La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 252,98
    -827,43 (-2,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Thales revoit à la hausse sa prévision de chiffre d'affaires pour 2021

·2 min de lecture
THALES REVOIT À LA HAUSSE SA PRÉVISION DE CHIFFRE D'AFFAIRES POUR 2021

(Supprime la référence au Canada §2)

PARIS (Reuters) - Thales a fait état vendredi d'un résultat net en forte hausse au premier semestre, les activités d'identité et de sécurité numériques ayant compensé le déclin des résultats du secteur aérospatial, et a revu à la hausse sa prévision de chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'année.

L'équipementier pour l'aérospatiale, la défense et la sécurité a indiqué que ses prises de commandes sur la période janvier-juin avaient progressé de 35% sur un an, à 8,2 milliards d'euros, notamment grâce à des contrats pour des satellites conclus en Europe et en Indonésie.

Il a communiqué un chiffre d'affaires au premier semestre de 8,4 milliards d'euros, en hausse de 9,8% sur un an en variation organique. Le bénéfice d'exploitation (Ebit) a progressé sur un an de 121% à 768 millions d'euros, avec un résultat net consolidé part du groupe de 433 millions d'euros.

Soulignant le "très fort rebond" des résultats semestriels, le PDG de Thales a déclaré que la rentabilité opérationnelle du groupe revenait "dès à présent à un niveau proche de 2019", avant l'apparition de la pandémie de coronavirus. Patrice Caine a toutefois ajouté que le marché de l'aéronautique civil continuait "de subir les conséquences de la crise sanitaire".

Thales dit désormais s'attendre à un chiffre d'affaires sur l'année compris entre 17,5 et 18 milliards d'euros, alors qu'il anticipait préalablement un chiffre d'affaires de 17,1 à 17,9 milliards d'euros.

Le groupe a précisé dans un communiqué que cette prévision était effectuée "sur la base d'un contexte sanitaire et économique ne connaissant pas de nouvelles perturbations majeures", et d'un retour à la normale des chaînes d'approvisionnement de semi-conducteurs.

En mai, Thales avait indiqué que la situation sur les puces était "globalement sous contrôle", ne constatant pas d'impact significatif de la pénurie mondiale pour ses activités d'identité et de sécurité numériques, mais expliquant être à la recherche de fournisseurs supplémentaires.

Patrice Caine a refusé de commenter la possible vente des activités de signalisation du groupe, alors que Reuters a rapporté ce mois-ci que Thales a sélectionné le japonais Hitachi Rail, le suisse Stadler Rail et l'espagnol CAF comme acquéreurs potentiels.

(Tim Hepher; version française Jean Terzian)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles