Thales : lancement réussi du satellite Pléiades 1B

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
^REURUSD1 693,93-21,37

Pléiades 1B, le second satellite d'observation de nouvelle génération de l'Agence Spatiale Française (CNES), a été lancé avec succès, par Arianespace, depuis le Centre Spatial de Guyane, à bord d'un lanceur Soyouz. Thales Alenia Space -Groupe Thales (Hambourg: CSF.HM - actualité) (67%) et Finmeccanica (Xetra: A0ETQX - actualité) (33%)- a réalisé 45% du satellite pour le compte d'Astrium (Groupe EADS (Euronext: EAD.NX - actualité) ), maître d'oeuvre industriel du programme.

Premiers satellites d'observation français à vocation duale, les satellites Pléiades répondront aux besoins des utilisateurs civils et militaires européens avec des applications multiples : cartographie, urbanisme, hydrologie, géophysique, vulcanologie... Pléiades 1A a, quant à lui, été lancé avec succès en décembre 2011.

Les satellites Pléiades sont dotés d'un instrument optique de 65 cm d'ouverture fabriqué par Thales Alenia Space à Cannes, permettant d'obtenir des vues multispectrales dans les bandes visibles et proche infrarouge avec une très haute résolution (70 cm) et une fauchée de 20 km. Basé sur une nouvelle technologie de sous-ensembles de détection hautement intégrés (SEDHI) avec une structure ultrastable en carbone-carbone et des miroirs en Zérodur, il offre un encombrement plus faible que les générations précédentes de systèmes optiques embarqués. Le satellite bénéficie d'une architecture compacte qui permet une amélioration de sa capacité de basculement pour le pointage rapide et donc de sa souplesse d'utilisation opérationnelle.

L'instrument HR de Pléiades vient rejoindre une longue lignée d'instruments optiques de pointe, uniques en Europe (Chicago Options: ^REURUSD - actualité) , réalisés par Thales Alenia Space pour l'observation de la Terre et de son environnement.