Marchés français ouverture 11 min
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    29 215,52
    +190,06 (+0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,1652
    +0,0034 (+0,29 %)
     
  • HANG SENG

    25 774,30
    +364,55 (+1,43 %)
     
  • BTC-EUR

    53 341,04
    -578,61 (-1,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 449,39
    -2,24 (-0,15 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     

Thales : enquête pour des soupçons de "corruption" et de "trafic d'influence"

·1 min de lecture

Vents contraires pour Thales. Une enquête pour des soupçons de "corruption" et de "trafic d'influence" visant le groupe de technologie et de défense a été ouverte fin 2020, a indiqué le parquet national financier (PNF). L'enquête s'intéresse au transfert d'un ancien salarié de la multinationale française pour un poste à l'Organisation des Nations Unies (ONU), l'un des clients de Thales, groupe français spécialisé dans l'équipement pour l'aérospatiale, la sécurité, la défense et le transport terrestre.

Selon la Lettre A, une ancienne responsable export du groupe "suspecte ce salarié (...) d'avoir rejoint l'organisation internationale grâce à sa casquette de réserviste tout en conservant sa rémunération versée par Thales, sans en informer l'ONU, son nouvel employeur" en 2017. "Puis, après s'être porté candidat à un nouveau poste aux Nations Unies en 2018, il aurait demandé +un pécule en contrepartie des informations utiles au business de Thales qu'il apporterait une fois en poste+", selon le quotidien numérique, citant un courrier de cette ancienne salariée en mars 2019 à la direction éthique du groupe. Thales a classé l'alerte effectuée par l'ancienne cadre, qui a été licenciée en mai 2020.

>> A lire aussi - L'avion "vert" de Thales va profiter du plan de relance de l'économie !

"Le comité chargé du suivi des alertes éthiques est arrivé à la conclusion, après une étude détaillée des éléments transmis par le lanceur d'alerte au soutien de ces allégations que celle-ci étaient sans (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Amazon France redoute "l'inflation" des frais de port sur les envois de livres
Deux nouveaux complexes à plus de 17.000 dollars la nuit ouvrent sur une île privée de Richard Branson
Michel Combes, Thomas Enders, Rudi Garcia... les plus grosses indemnités de départ en France
La BNP Paribas, le Crédit Mutuel et la Société Générale étudient la mise en commun de leurs automates
L’essor de la télémédecine à la française

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles