La bourse ferme dans 6 h 20 min
  • CAC 40

    7 187,64
    +44,64 (+0,62 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 294,79
    +22,60 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1426
    +0,0010 (+0,09 %)
     
  • Gold future

    1 821,20
    +4,70 (+0,26 %)
     
  • BTC-EUR

    37 485,77
    -570,34 (-1,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 029,47
    +3,74 (+0,36 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,14
    +0,32 (+0,38 %)
     
  • DAX

    15 938,07
    +54,83 (+0,35 %)
     
  • FTSE 100

    7 593,25
    +50,30 (+0,67 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    28 333,52
    +209,24 (+0,74 %)
     
  • HANG SENG

    24 218,03
    -165,29 (-0,68 %)
     
  • GBP/USD

    1,3683
    +0,0003 (+0,02 %)
     

Théâtre : le passé dévastateur de Julien Gosselin

·1 min de lecture
« Le Passé », d'après Leonid Andreïev, mis en scène par Julien Gosselin, jusqu'au 19 décembre 2021 au Théâtre de l'Odéon.
« Le Passé », d'après Leonid Andreïev, mis en scène par Julien Gosselin, jusqu'au 19 décembre 2021 au Théâtre de l'Odéon.

Le théâtre de Julien Gosselin est si radical qu'il ne laisse jamais indifférent. Depuis l?adaptation des Particules élémentaires de Michel Houellebecq, le jeune metteur en scène (seulement 34 ans !) excelle dans la création d?un monde très personnel qui entremêle théâtre et cinéma à partir d?auteurs contemporains. Après Houellebecq, puis Roberto Bolaño (2666) et Don DeLillo (Joueurs, Mao II, Les Noms), Gosselin s?attaque, dans Le Passé, au théâtre de l?Odéon à un écrivain russe contemporain de Tchekhov, mais dont l??uvre reste très méconnue et peu montée sur les planches : Leonid Andreïev. « Ses phrases vous creusent un trou dans le c?ur », dit de lui le dramaturge. Il a rassemblé plusieurs nouvelles et textes d?Andreïev autour de la pièce Ekatarina Ivanovna, qui constitue l?ossature principale de sa nouvelle création.

L?ensemble nous plonge aux origines de la folie, dans la Russie du début du XXe siècle. On suit le destin d?une femme, Ekatarina. Son mari, qui croit qu?elle l?a trompé, tire sur elle, la manque puis la chasse de la maison. Brisée, Ekatarina sombre dans la démence. Cette tragédie sert de fil conducteur à la pièce, ponctuée d?interludes, de moments de respiration, parfois totalement abstraits. Ainsi, lors de la projection du texte de la pièce symboliste Requiem de Leonid Andreïev, dialogue incongru entre un metteur en scène et un peintre, du récit glaçant d?un viol, L?Abîme, d?une tempête sur la mer, ou d?un conte burlesque sur l?adolescence i [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles