Marchés français ouverture 1 h 28 min

TGV, métro, aéroport… les méga-projets très coûteux (et controversés) du Royaume-Uni

Londres a-t-elle la folie des grandeurs ? TGV, agrandissement de l'aéroport d'Heathrow, nouvelle ligne de métro pour Londres... le Royaume-Uni a multiplié les lancements de méga-projets d'infrastructures très controversés, entre retards, flambée des coûts et problèmes environnementaux. Ces projets très dispendieux sont une épine dans le pied du Premier ministre Boris Johnson, qui n'a pas caché ses doutes sur certains chantiers et promet une nouvelle ère pour les infrastructures, notamment les transports, afin de réduire les inégalités territoriales au Royaume-Uni.

Le ministre des Finances Sajid Javid, qui va présenter son premier budget le 11 mars, a rappelé mardi sur la radio BBC 4 vouloir mener "une révolution des infrastructures" avec 100 milliards de livres de nouveaux investissements dans les prochaines années. Tour d'horizon des grands projets en cours au Royaume-Uni et des problèmes qu'ils posent aux pouvoirs publics.

>> A lire aussi - Hyperloop, TGV à hydrogène... Le train du futur s'invente aujourd'hui

Projet de TGV High Speed 2

Très ambitieux, le projet High Speed 2, très contesté, doit donner naissance à la première ligne au nord de Londres en 150 ans, en reliant la capitale britannique à Birmingham puis à Manchester et Leeds. Il s'agira de la deuxième ligne à grande vitesse après HS1, celle empruntée dans le sud de l'Angleterre par l'Eurostar. Le budget a déjà gonflé pour atteindre 88 milliards de livres et pourrait même dépasser 100 milliards, soit le double du coût avancé initialement, selon le rapport dissident d'un ancien membre du comité d'évaluation parlementaire du projet et qui s'y oppose désormais, Anthony Berkeley, déplorant aussi ses conséquences pour l'environnement.

Le premier tronçon vers Birmingham pourrait ne pas voir le jour avant 2031 et il faudra peut-être attendre 2040 pour que la deuxième phase soit opérationnelle. Compte tenu des critiques et inquiétudes, le gouvernement de Boris Johnson est pressé de publier rapidement le rapport d'évaluation

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Qu'attendre de la conférence de presse de Carlos Ghosn prévue ce mercredi 8 janvier
Souscription au capital d’une PME
L’Iran frappe des bases abritant des Américains en Irak, Trump va s’exprimer
Engie, les actions font face à un obstacle clé : le conseil Bourse du jour
Selon un responsable, Facebook a bien contribué à l'élection de Donald Trump