La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 887,41
    +37,95 (+0,11 %)
     
  • Nasdaq

    10 997,36
    -52,14 (-0,47 %)
     
  • Nikkei 225

    28 027,84
    -134,99 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,0347
    +0,0002 (+0,0207 %)
     
  • HANG SENG

    18 204,68
    +906,74 (+5,24 %)
     
  • BTC-EUR

    15 895,21
    +142,46 (+0,90 %)
     
  • CMC Crypto 200

    388,54
    -0,19 (-0,05 %)
     
  • S&P 500

    3 960,45
    -3,49 (-0,09 %)
     

Textile : les éco-contributions des producteurs rapporteront un milliard d'euros entre 2023 et 2028

Nicolas Sandanassamy/Capital

Le ministère de la Transition écologique a détaillé ce jeudi 24 novembre le fléchage du milliard d'euros qui sera dégagé en six ans, sur la période 2023-2028, grâce aux éco-contributions des producteurs de la filière Textiles, sur le principe du "pollueur-payeur". Pour l'heure, "on réussit à collecter 35% des vêtements" en France avec "un phénomène de plafonnement", a noté le ministère. En parallèle, "les Français consomment en moyenne 60% de vêtements de plus qu'il y a 15 ans et les utilisent deux fois moins longtemps", a-t-il précisé, alors qu'une feuille de route de la filière Textiles doit être publiée prochainement au Journal Officiel. Cette feuille de route est le fruit d'une concertation d'un mois, en octobre dernier, entre le gouvernement, le public, des entreprises, des ONG, des collectivités locales, des associations de consommateurs et des acteurs du recyclage.

La loi anti-gaspillage pour une économie circulaire (Loi AGEC) prévoit une réforme de la filière Textiles, qui entrera en vigueur au 1er janvier 2023, a précisé le secrétariat d'Etat chargé de l'Ecologie. "Cinq chantiers" seront financés par le milliard d'euros d'éco-contributions de la filière Textiles, filière à responsabilité élargie du producteur (REP), a-t-il détaillé. Parmi les mesures, "des bonus financiers" sous forme d'éco-contributions plus faibles pour les distributeurs de produits fabriqués à partir de matières recyclables et l'amélioration du réseau de collecte "notamment dans les territoires ruraux". (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Haute-Vienne : les ramoneurs de cheminée submergés par les commandes
Crise de l’énergie : les opérateurs télécoms veulent ralentir le déploiement de la 5G dans les zones rurales
Inflation : la moitié des Français redoutent l’arrivée de Noël
Intelligence artificielle : les grands modèles de langage bientôt confrontés à un problème majeur ?
130 millions de dollars interceptés : l'enquête XXL d'Interpol sur les réseaux de fraude en ligne