La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 211,29
    -157,18 (-0,44 %)
     
  • Nasdaq

    14 475,17
    -31,73 (-0,22 %)
     
  • Nikkei 225

    27 467,23
    -790,02 (-2,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,1349
    +0,0019 (+0,17 %)
     
  • HANG SENG

    24 127,85
    +15,07 (+0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    36 900,00
    -85,11 (-0,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    995,50
    +0,75 (+0,08 %)
     
  • S&P 500

    4 564,75
    -12,36 (-0,27 %)
     

Tests au Covid-19: à l'école, le protocole sanitaire s'allège déjà

·2 min de lecture
Tests au Covid-19: à l'école, le protocole sanitaire s'allège déjà

Le protocole sanitaire contre le Covid-19 s'assouplit déjà, quatre jours après avoir été lancé. Le ministère de l'Education nationale a précisé, jeudi 6 janvier, que les élèves n'auront plus à recommencer leur parcours de trois tests, si un nouveau cas est détecté dans la classe dans un délai de sept jours après la détection d'un premier cas.

Le nouveau protocole sanitaire à l'école ne finit plus de faire parler de lui. Dans la soirée du 6 janvier, le ministère de a mis à jour ses règles sur son , seulement quatre jours après son lancement. Désormais, lorsqu'un nouveau cas de est détecté dans une classe, moins de sept jours après un autre cas, les élèves n'auront pas à recommencer la série de trois tests imposée: un premier test PCR le jour de l'annonce du cas de Covid ; un autotest à J+2 ; et un dernier autotest à J+4. Ce cycle ne redémarrera que si le deuxième cas confirmé a eu des contacts avec les autres élèves après un délai de sept jours suivant l'identification du premier cas.

Le ministère de l’Éducation nationale précise également que, "si l’élève est cas contact d’un cas confirmé au sein de sa sphère familiale (...) une quarantaine de 7 jours à compter de la survenue du cas doit être respectée et un test antigénique ou PCR doit être réalisé à l’issue de cette quarantaine sauf si l’élève a moins de 12 ans ou qu’il bénéfice d’un schéma vaccinal complet".

Lire aussi

L'accord d'un seul parent nécessaire pour la vaccination

Autre nouveau de la soirée du jeudi 6 janvier: l'accord des deux parents, et non plus d'un seul, va désormais être nécessaire pour vacciner les enfants de 5 à 11 ans contre le Covid-19, a indiqué le ministère de la Santé. Pour les enfants de 12 à 15 ans, l'accord d'un seul parent continue à suffire. Enfin, les adolescents de 16 ans et plus peuvent se faire vacciner sans accord parental.

Concrètement, un seul parent peut être présent lors du rendez-vous de vaccination d'un enfant de 5 à 11 ans, mais il doit être muni d'une attestation sur l'honneur selon laquelle le deuxième parent est d'accord, a précisé le ministère. La vaccination a été ouverte à l'ensemble des 5-11 ans le 22 décembre. A la date du 4 janvier, quelque 67.000 enfants de cette tranche d'âge ont reçu au moins une injection.

9.202 classes fermées

Ces annonces s'inscrivent dans le cadre de la flambée de l'épidémi[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles