Marchés français ouverture 45 min
  • Dow Jones

    31 802,44
    +306,14 (+0,97 %)
     
  • Nasdaq

    12 609,16
    -310,99 (-2,41 %)
     
  • Nikkei 225

    29 027,94
    +284,69 (+0,99 %)
     
  • EUR/USD

    1,1867
    +0,0014 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    28 538,15
    -2,68 (-0,01 %)
     
  • BTC-EUR

    45 297,26
    +2 055,94 (+4,75 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 082,41
    +58,21 (+5,68 %)
     
  • S&P 500

    3 821,35
    -20,59 (-0,54 %)
     

Test de la Fitbit Versa 3, une montre connectée, spécialiste du bien-être

Fabrice Auclert, Journaliste
·2 min de lecture

Rachetée officiellement par Google il y a quelques jours, Fitbit est une marque référence dans le domaine des montres connectées. Ou plutôt des bracelets connectés. La marque a été l’une des premières à investir dans le domaine du bien-être et de la santé avec des modèles simples à utiliser, et surtout couplés à des applications très utiles et bien conçues.

Aujourd’hui, la marque s’est placée sur d’autres créneaux, et Futura a voulu tester la Versa 3 que l'on pourrait qualifier de modèle de milieu de gamme puisque son prix et son équipement la situent derrière la Sense mais devant le Charge, la référence des bracelets connectés. Déjà, c’est une montre, et elle vient donc jouer dans la cour des Apple Watch, Galaxy Watch et autres modèles Withings ou Huawei.

https://www.cdiscount.com/le-sport/sport-connecte/fitbit-versa-3-montre-connectee-autonomie-de/f-1212605-fit0811138039813.html?awc=6948_1611333763_bce48fa7c143907c80c7f76f344e1d2a&cid=affil&cm_mmc=zanoxpb-_-618443

Discrète et légère

À la prise en main, on est agréablement surpris par la légèreté. La Versa 3 se fait très discrète au poignet, et on peut dire que c’est un modèle unisexe qui convient aussi bien aux hommes qu’aux femmes. Le bracelet en caoutchouc est original dans sa conception et on peut craindre au départ de perdre sa montre, mais ce système est efficace et finalement pratique. On note d’ailleurs que son remplacement est aussi très simple et pratique. Par rapport à la Versa 2, l’écran est plus grand, personnalisable et plutôt lisible même dans des conditions difficiles. On note aussi l'absence de bouton pour accéder aux fonctions et aux réglages. En fait, sur la gauche de la montre, il y a une petite surface tactile qui fait office de bouton. C'est un coup à prendre.

Ensuite, pour l’utiliser, il faut évidemment la coupler avec l’application installée sur son smartphone. Fitbit reste vraiment une référence en matière d’« intuitivité » et de convivialité. L’installation et l’appairage nécessitent quelques minutes. Le seul souci rencontré concerne les notifications. Ce n’est pas très pratique, ni intuitif, et il a fallu redémarrer son smartphone pour que ça fonctionne....

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura