La bourse ferme dans 3 h 59 min

On a testé le Digicook d’Intermarché, rival de Monsieur Cuisine Connect et de Thermomix

Souvent imité, jamais égalé ? Le succès commercial du Thermomix, un robot culinaire à tout-faire, a donné des idées à ses concurrents. Après Lidl et son Monsieur Cuisine Connect, Intermarché a décidé de se lancer dans la bataille en commercialisant dès le 10 décembre le Digicook, un robot multifonction à petit prix. L’enseigne Intermarché s’est associée pour l’occasion à Arthur Martin, la marque française du groupe suédois Electrolux.

“Devant l’engouement autour de ces appareils, nous avons challengé nos fournisseurs pour obtenir un produit équivalent dans la même gamme tarifaire. Nous avons décidé de faire confiance à une marque nationale qui préparait un robot depuis plus d’un an”, détaille à Capital Séverine Martin, responsable de l’offre “produits maison” chez Intermarché. Distribué à 35.000 exemplaires, dont 5.000 par sa filiale Netto, ce robot fabriqué en Chine sera vendu à 349 euros, soit 10 euros de moins que celui de Lidl.

>> Lire aussi : On a testé le Monsieur Cuisine Connect de retour chez Lidl

Mais à ce tarif, que vaut-il vraiment ? Nous l’avons testé en réalisant plusieurs recettes et en le démontant entièrement pour évaluer la qualité de ses composants.

Plus élégant que le robot de Lidl

En apparence, le robot d’Intermarché semble avoir été calqué sur celui de Lidl. Plus élégant avec son plastique noir - contre blanc à son concurrent - les deux appareils présentent la même ergonomie. Imposant, avec plus de 50 centimètres de profondeur, il faudra prévoir de la place pour l’installer sur le plan de travail. Ce modèle accueille une grande cuve de 3 litres, plus pratique pour la cuisine au format familial, mais moins maniable pour le manipuler ou le nettoyer.

Côté fonctionnalités, il sait tout faire : couper, hacher, mijoter, mixer, trancher, peser et même piler la glace. Le robot possède les mêmes accessoires que le Monsieur Cuisine Connect, avec un panier de cuisson, un couteau mélangeur, un batteur et une spatule. Par contre, ses ustensiles sont en plastique moulé,

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les voitures radars privées sont bien légales, le Conseil d’Etat a tranché
Investissement en Pinel : les honoraires des professionnels vendeurs enfin plafonnés
Un nouveau sponsor pour le PSG
Comment trouver Capital pendant les grèves ?
1 million de signatures pour le référendum ADP : ce que l’Etat a dépensé pour la pétition