La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,80 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    28 324,96
    +295,45 (+1,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,35
    +0,46 (+0,42 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,23 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,54 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

Tesla suspend ses projets en Inde face aux droits de douane

Tesla a mis en suspens ses projets de vente de véhicules électriques en Inde, abandonné la recherche de locaux et réaffecté une partie de son équipe sur place, n'ayant pas obtenu des droits de douane moins élevées.

Marche arrière pour en . L'entreprise a mis en suspens ses projets de vente de véhicules électriques, abandonné la recherche de locaux et réaffecté une partie de son équipe sur place, n'ayant pas obtenu des droits de douane moins élevées. Cette décision met fin à plus d'un an de discussions sans issue avec les représentants du gouvernement indien, Tesla cherchant d'abord à tester la demande en vendant des véhicules électriques importés de ses centres de production aux États-Unis et en Chine, à des tarifs inférieurs.

Lire aussi

Mais le gouvernement indien pousse Tesla à s'engager à fabriquer localement avant de baisser les droits de douane, qui peuvent atteindre 100% sur les véhicules importés.

Des projets de salles d'exposition et des centres de service suspendus

Tesla a mis en pause ses projets d'importation de voitures en Inde après la non proposition de concessions par le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi, lors de la présentation de son budget et de sa politique fiscale le 1er février. Tesla et un porte-parole du gouvernement indien n'ont pas répondu dans l'immédiat à une demande de commentaire.

Pendant des mois, Tesla a cherché des locaux pour ouvrir des salles d'exposition et des centres de service dans les villes de New Delhi, Bombay et Bangalore, mais ce projet est également en suspens, ont déclaré deux des sources. Tesla a également confié des responsabilités supplémentaires sur d'autres marchés à certains membres de son équipe locale. Son responsable de la politique et du développement en Inde, Manuj Khurana, assume une responsabilité "produit" à San Francisco depuis mars, comme le montre son profil LinkedIn.

Narendra Modi a cherché à attirer les fabricants dans le cadre de sa campagne "Make in India", mais son ministre des Transports, Nitin Gadkari, a déclaré en avril que ce ne serait pas une "bonne proposition" pour Tesla d'importer des voitures de Chine en Inde.

(Avec Reuters)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles