La bourse ferme dans 1 h 55 min
  • CAC 40

    6 525,37
    -32,03 (-0,49 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 750,91
    -26,47 (-0,70 %)
     
  • Dow Jones

    33 823,87
    -175,17 (-0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,0058
    -0,0033 (-0,33 %)
     
  • Gold future

    1 771,10
    -0,10 (-0,01 %)
     
  • BTC-EUR

    21 419,27
    -2 130,43 (-9,05 %)
     
  • CMC Crypto 200

    510,60
    -31,00 (-5,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,99
    -0,51 (-0,56 %)
     
  • DAX

    13 625,92
    -71,49 (-0,52 %)
     
  • FTSE 100

    7 561,68
    +19,83 (+0,26 %)
     
  • Nasdaq

    12 832,77
    -132,57 (-1,02 %)
     
  • S&P 500

    4 255,24
    -28,50 (-0,67 %)
     
  • Nikkei 225

    28 930,33
    -11,77 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    19 773,03
    +9,12 (+0,05 %)
     
  • GBP/USD

    1,1828
    -0,0104 (-0,88 %)
     

Tesla limite les dégâts au deuxième trimestre

Les prix des Tesla (Model Y en photo) ont augmenté de 20 à 30 % depuis le début de l'année en raison de l'augmentation du coût des matières premières et des pénuries de composants.  - Credit:Tesla
Les prix des Tesla (Model Y en photo) ont augmenté de 20 à 30 % depuis le début de l'année en raison de l'augmentation du coût des matières premières et des pénuries de composants. - Credit:Tesla

Le bénéfice net du constructeur américain de voitures électriques dirigé par Elon Musk, par ailleurs englué dans une bataille juridique sur le rachat de Twitter, s'est élevé à 2,3 milliards de dollars sur la période, soit presque deux fois plus qu'au deuxième trimestre de l'an dernier. Mais pour la première fois depuis début 2021, ses profits n'ont pas grimpé à un nouveau record. Son chiffre d'affaires a aussi un peu déçu, à 16,9 milliards de dollars.

Tesla avait déjà indiqué que ses livraisons avaient baissé de 18 % par rapport au trimestre précédent en raison notamment de la fermeture de son usine de Shanghai pendant plusieurs semaines, l'entreprise livrant au total 254 695 véhicules entre avril et juin. Le fabricant doit aussi jongler avec la pénurie de semi-conducteurs, qui affecte l'ensemble du secteur automobile depuis début 2021, et avec la hausse des prix des matières premières. Pour faire face à ce petit trou d'air, Elon Musk avait annoncé en juin la suppression d'environ 3 à 3,5 % des effectifs. Le groupe a en outre augmenté le prix de ses véhicules, son modèle le moins cher étant désormais vendu à 48 840 dollars aux États-Unis. Ce qui n'a pas empêché la marge brute de son activité automobile, un indicateur particulièrement observé, de reculer légèrement, à 26,2 %.

Bitcoins et crédits CO2

Malgré ces défis, Tesla a maintenu son objectif de long terme de faire croître ses livraisons de 50 % en moyenne par an, ce qui reviendrait à 1,4 million de voitur [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles