Marchés français ouverture 1 h 31 min
  • Dow Jones

    31 391,52
    -143,99 (-0,46 %)
     
  • Nasdaq

    13 358,79
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,2083
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    29 696,20
    +600,34 (+2,06 %)
     
  • BTC-EUR

    40 784,73
    -171,59 (-0,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    989,82
    +1,73 (+0,17 %)
     
  • S&P 500

    3 870,29
    -31,53 (-0,81 %)
     

Tesla gagne enfin de l’argent, mais la qualité des voitures est mise en cause

·2 min de lecture

La firme américaine de voitures électriques haut de gamme a pour la première été bénéficiaire sur une année complète. Avec un bénéfice net de 721 millions de dollars et une marge respectable de 6,3%.

Enfin ! Après avoir cumulé les déficits, T sur une année complète en 2020. Le spécialiste des électriques haut de gamme annonce ce jeudi un bénéfice net de 721 millions de dollars (comptes inaudités). Après 860 millions de pertes en 2019 et 4,5 milliards de déficit au cumul entre 2016 et 2019. L’an passé, Tesla a atteint une marge opérationnelle de 6,3% - contre -0,3% en 2019, -1,8% en 2018, -13,9% en 2017 ! Le flamboyant et caractériel patron de Tesla, Elon Musk, est-il en train de gagner son pari ? La forte hausse des ventes (499.500 unités) permet enfin de rentabiliser la société californienne.

Capitalisation boursière délirante

Tesla a carrément produit 509.000 véhicules l’an dernier, franchissent la barre tant promise du demi-million. La production a grimpé de 70% au dernier trimestre (par rapport à la même période de 2019). Malgré la pandémie, le chiffre d’affaires a grimpé de 31% en 2020 (à 27,2 milliards). Après avoir franchi la barre des 700 milliards de dollars début janvier, la atteint des sommets délirants : 820 milliards de dollars (678 milliards d’euros ) ! Plus que Facebook. Et ce, alors que Toyota, qui produit vingt fois plus, atteint seulement 192 milliards d’euros, Volkswagen 84 milliards, Daimler 60,5 milliards, Stellantis (PSA+FCA) 38 milliards, Renault 10,3 !

Fondé en 2003, le groupe d’Elon Musk s'est pendant longtemps concentré sur l'essor de sa production, en investissant des milliards de dollars dans des nouveaux sites et les modèles. Son usine de Fremont en Californie est désormais rodée, tandis que l'usine de Shanghai a commencé à livrer ses premiers véhicules fin 2019. Tesla construit aussi – avec difficulté – un site près de Berlin. La firme « high tech » compte bien poursuivre sur sa lancée et produire environ 750.000 véhicules en 2021. Tesla bénéficiera d'un environnement favorable aux électriques, puisque la lutte contre le « changement climatique » semble au cœur des préoccupations du nouveau président américain Joe Biden. Les concu[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi