Marchés français ouverture 3 h 51 min
  • Dow Jones

    34 021,45
    +433,79 (+1,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 124,99
    +93,31 (+0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    27 940,90
    +492,89 (+1,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,2086
    +0,0001 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    27 867,43
    +148,76 (+0,54 %)
     
  • BTC-EUR

    41 011,84
    -692,08 (-1,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 359,04
    -28,87 (-2,08 %)
     
  • S&P 500

    4 112,50
    +49,46 (+1,22 %)
     

Tesla entre polémiques et profits records

·2 min de lecture

La firme californienne a vu son profit s'élever à 438 millions de dollars de janvier à mars. Le chouchou de la Bourse affiche résultats records et de profondes polémiques aux Etats-Unis et en Chine.

La firme californienne, spécialiste des voitures électriques haut de gamme, aligne résultats records et une succession de polémiques. Tesla vu son profit net s'élever à 438 millions de dollars de janvier à mars. Le chouchou de la Bourse n'avait enregistré qu'un petit bénéfice de 16 millions sur la même période de l'an dernier. Fondé en 2003, Tesla s'était pendant longtemps concentré sur l'essor de sa production plutôt que sur sa rentabilité. Il avait perdu obstinément de l'argent, parvenant pour la première fois en 2020 à dégager un bénéfice net sur une année entière Après 860 millions de pertes en 2019 et 4,5 milliards de déficit au cumul entre 2016 et 2019.

Le fabricant de Fremont a enregistré un chiffre d'affaires en hausse de 74% à 10,39 milliards de dollars au premier trimestre, dépassant les prévisions des analystes (10,29 milliards). L'entreprise d'Elon Musk a livré près de 185.000 véhicules sur les trois premiers mois de l'année, un niveau sans précédent. Les travaux dans les usines en cours de construction à Berlin et à Austin (Texas), "restent dans les délais" pour que la production puisse y démarrer d'ici à la fin de l'année, a souligné Tesla lundi. La capitalisation boursière de Tesla, délirante, est montée à plus de 700 milliards de dollars, 2,5 fois de plus que le premier groupe auto mondial, Toyota, 7 fois celle de Volkswagen.

Accident mortel au Texas

Mais, derrière ces bonnes nouvelles, Tesla est empêtré dans une série de critiques impliquant censément son système révolutionnaire de conduite autonome. La firme s'est défendue , assurant qu'il était "probable" qu'une personne était bien au volant au moment de la collision et maintenant que son logiciel d'aide à la conduite n'était pas enclenché et donc pas en cause. Cet accident avait braqué les projecteurs sur les systèmes d'assistance à la conduite que le groupe propose, la police locale ayant assuré que, selon les premiers éléments de l'enquête, il n'y avait apparemment pas de conducteur au volant [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi