La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 569,16
    -97,10 (-1,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 083,37
    -74,77 (-1,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 290,08
    -533,37 (-1,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1865
    -0,0045 (-0,38 %)
     
  • Gold future

    1 763,90
    -10,90 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    29 969,96
    +28,59 (+0,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    888,52
    -51,42 (-5,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,50
    +0,46 (+0,65 %)
     
  • DAX

    15 448,04
    -279,63 (-1,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 017,47
    -135,96 (-1,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 030,38
    -130,97 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 166,45
    -55,41 (-1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    -0,0115 (-0,83 %)
     

Tesla : Elon Musk a embelli la réalité des capacités de son logiciel de pilotage autonome

·1 min de lecture

Pour Elon Musk, cela ne fait aucun doute. Le PDG de Tesla annonce depuis plusieurs mois que son entreprise sera capable, d’ici la fin de l’année 2021, de proposer des voitures se conduisant “seule”, en parfaite autonomie, grâce à l’Autopilot. En mars dernier, l’homme d’affaires a même avancé la fin du deuxième trimestre pour le lancement de cette fonctionnalité tant attendue. Mais Elon Musk se serait quelque peu emballé et aurait exagéré les réelles capacités de l’Autopilot. C’est ce que révèle une note publiée par le groupe de transparence juridique PlainSite et relayée par The Verge.

CJ Moore, le directeur en charge du développement d’AutoPilot chez Tesla, a concédé au California DMV, l’agence californienne en charge de l’automobile et des transports, que les déclarations du PDG de Tesla “ne correspondaient pas” à la réalité de l’ingénierie. Tesla est actuellement au niveau 2 (sur 5) concernant la conduite autonome, selon le California DMV. Cela correspondrait à un système de conduite semi-automatisé, qui nécessite la supervision d'un conducteur humain. Et il serait peu probable que Tesla atteigne l'autonomie de niveau 5, dans laquelle ses voitures peuvent se conduire n'importe où, dans toutes les conditions, sans aucune supervision humaine, d'ici la fin de l’année 2021, ont déclaré des représentants de Tesla au DMV.

>> A lire aussi - La rémunération faramineuse que Tesla pourrait verser à Elon Musk

Selon The Verge, ce ne serait pas la première fois qu’Elon Musk serait déjugé (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Des radars chers à entretenir, la 2CV électrique homologuée… le JT Auto
Ce député veut rendre obligatoire la signalisation des radars mobiles
Il détruit sa voiture au lendemain de l'avoir gagnée
L'astuce de Tesla pour rendre ses batteries électriques moins chères
Stellantis (PSA/FCA) : 190.000 véhicules "perdus" au 1er trimestre à cause de la pénurie de semi-conducteurs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles