Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 951,64
    -406,45 (-1,01 %)
     
  • Nasdaq

    17 379,47
    -617,88 (-3,43 %)
     
  • Nikkei 225

    39 154,85
    -439,54 (-1,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,0841
    -0,0016 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    17 311,05
    -158,31 (-0,91 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 811,16
    -120,14 (-0,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 361,52
    -4,37 (-0,32 %)
     
  • S&P 500

    5 440,33
    -115,41 (-2,08 %)
     

Tesla : bientôt une usine en Turquie ?

Julien Sarboraria

La Turquie est en opération séduction. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a tenté, dimanche 17 septembre, de convaincre Elon Musk, le patron du constructeur de véhicules électriques Tesla, d'implanter une usine en Turquie. "Le président Erdogan a appelé Tesla à installer sa 7e usine en Turquie", a indiqué, ce lundi, dans un communiqué la présidence turque, au lendemain d'une rencontre à New York entre le président turc et le fantasque entrepreneur, également patron de X (ex-Twitter). L'entrevue entre les deux hommes avait débuté par une séquence devenue virale sur les réseaux sociaux. "Où est votre femme ?", demande le président turc en anglais - une langue qu'il maîtrise très mal -, tandis qu'Elon Musk est assis sur sa droite avec son jeune fils X AE A-XII sur ses genoux.

"Oh, elle est à San Francisco", répond l'entrepreneur, étouffant un rire nerveux. "Nous sommes séparés et c'est surtout moi qui m'occupe de lui". Le président turc a ensuite déroulé son argumentaire pour tenter de séduire le patron de Tesla. Plusieurs grands constructeurs automobiles possèdent des usines d'assemblage en Turquie, parmi lesquels Toyota, Ford, Fiat et Renault, tandis que des sous-traitants turcs fournissent déjà des composants à Tesla, selon la présidence turque.

Quant au constructeur automobile turc Togg, il produit également depuis le printemps un SUV électrique. Elon Musk a confirmé en mars le projet de construction d'une usine Tesla dans le nord du Mexique, près de Monterrey, en plus de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite