La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 032,88
    +445,22 (+1,33 %)
     
  • Nasdaq

    13 100,86
    +69,18 (+0,53 %)
     
  • Nikkei 225

    27 448,01
    -699,50 (-2,49 %)
     
  • EUR/USD

    1,2071
    -0,0004 (-0,04 %)
     
  • HANG SENG

    27 718,67
    -512,37 (-1,81 %)
     
  • BTC-EUR

    40 377,26
    -5 564,51 (-12,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 322,01
    -65,89 (-4,75 %)
     
  • S&P 500

    4 110,88
    +47,84 (+1,18 %)
     

Tesla accidentée sans conducteur : le mystère s'épaissit

·2 min de lecture

La police avait affirmé qu’aucun des deux passagers tués dans la collision d’une Tesla contre un arbre n’occupait la place du conducteur. Onze jours plus tard, un élément de l’enquête laisse à penser le contraire, au grand soulagement de Tesla qui défend la réputation de son Autopilot.

Voilà trois jours que les représentants de Tesla affirment que la déformation de la jante du volant de direction de la Tesla Model S année-modèle 2019, qui s’est écrasée contre un arbre le 17 avril à Spring, dans la banlieue de Houston, au Texas, contredit la thèse de la police selon laquelle personne n’occupait le siège du conducteur au moment de la collision. Au moment de cette déclaration faite le 26 avril par Lars Moravy, vice-président en charge de l’ingénierie chez Tesla, les enquêteurs du National Transport Safety Board (NTSB), du National Highway Traffic Safety Administration (NHTSA) et du Harris County Fire Marshall’s Office s’étaient abstenus de tout commentaire.

Hier soir néanmoins, le 28 avril, est paru un premier rapport officiel sur l’enquête en cours à propos de cet accident auréolé d’une part de mystère cultivé par la presse à sensations. Chris Johnson, qui enquête pour le compte du Harris County Fire Marshall’s Office confirme la déformation du volant.

Volant déformé par le choc mais personne sur le siège conducteur

Pour autant, une incohérence demeure car ce premier rapport confirme les constatations faites par les agents de police du comté de Harris : à savoir qu’aucune des deux victimes n’était au volant à l’arrivée des premiers secours.

La place du passager avant droit était occupée par Everette Talbot, âgé de 69 ans. L’enquêteur Chris Johnson précise que son buste était incliné vers l’avant, avec les deux bras ramenés sur lui. Quant à William Varner, 59 ans, il fut retrouvé sur la banquette, “à la place du passager arrière gauche, avec le buste incliné en arrière, les deux bras repliés vers l’arrière, dans une pose de pugilat”, précise le rapport. En revanche, les enquêteurs ne disent pas si les coussins de sécurité ont fait leur office et si les ceintures de sécurité étaient bien bouclées.

La cause de l’incendie de la Tesla n’est pas encore arrêtée

Les deux seuls passagers étaient décédés à l’arrivée des premiers secours. On ignore à ce st[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi