La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,72 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    43 072,36
    -912,23 (-2,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,12 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,83 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,17 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,21 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

Un terrain virtuel acheté plus de deux millions de dollars

·1 min de lecture

L’annonce récente de Facebook – pardon, de Meta – de ses ambitions pour le métavers semble avoir déclenché une véritable ruée vers tout ce qui s’y rapporte. La dernière nouvelle en date nous provient de Tokens.com, une entreprise spécialisée dans la finance décentralisée (DeFi). La firme, via sa filiale Metaverse Group, vient de dépenser 618.000 Mana pour acheter du terrain dans le monde virtuel de Decentraland.

Metaverse Group se décrit comme une agence immobilière pour le métavers. Elle a acheté au total 116 parcelles, soit l’équivalent d’un terrain de 566 m². Le Mana est une cryptomonnaie utilisée dans le monde de Decentraland. L’achat est estimé à plus de deux millions de dollars selon le cours des derniers jours, soit le plus grand achat de terrain virtuel de l’histoire. Le cours du Mana s’est envolé depuis l’annonce, en hausse de 25 %.

Le métavers, nouveau champ de bataille de la mode ?

Les parcelles se situent au cœur de la Fashion Street, le quartier de la mode dans cet univers virtuel. Tokens.com a indiqué vouloir « apporter de nouvelles opportunités aux marques de mode pour présenter de nouvelles marchandises numériques dans le métavers ».

Cette annonce fait suite à d’autres grandes annonces dans le secteur. Nike vient de lancer Nikeland, son propre bout du métavers dans le jeu Roblox. Adidas a également investi dans l’immobilier au sein du métavers, mais cette fois dans le monde virtuel The Sandbox. La firme a annoncé un partenariat avec Coinbase et l’achat de 144 parcelles pour 400 Ethereum, soit aux alentours de 1,7 million d’euros. Et la folie du métavers ne fait que commencer…

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles