La bourse ferme dans 1 h 57 min
  • CAC 40

    5 833,78
    +3,13 (+0,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 712,18
    +7,33 (+0,20 %)
     
  • Dow Jones

    31 223,38
    +299,24 (+0,97 %)
     
  • EUR/USD

    1,1937
    -0,0041 (-0,35 %)
     
  • Gold future

    1 702,60
    +1,90 (+0,11 %)
     
  • BTC-EUR

    40 731,74
    -1 003,99 (-2,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    972,29
    +29,11 (+3,09 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,67
    +1,84 (+2,88 %)
     
  • DAX

    14 057,99
    +1,65 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    6 704,64
    +53,76 (+0,81 %)
     
  • Nasdaq

    12 835,51
    +112,04 (+0,88 %)
     
  • S&P 500

    3 805,10
    +36,63 (+0,97 %)
     
  • Nikkei 225

    28 864,32
    -65,78 (-0,23 %)
     
  • HANG SENG

    29 098,29
    -138,50 (-0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3861
    -0,0033 (-0,24 %)
     

"On est sur un terrain glissant" : l'avertissement de Christophe Castaner sur un reconfinement

·1 min de lecture

Se dirige-t-on vers un troisième confinement ? De nouvelles décisions pourraient être prises par le gouvernement dans les prochains jours alors que la situation sanitaire en France se dégrade. Cela s'explique notamment par une pression hospitalière importante et la présence de différents variants du coronavirus sur le territoire. Selon le Parisien, dans l'entourage du président de la République, Emmanuel Macron, certaines personnes commencent à se poser sérieusement la question d'acter une nouvelle période de confinement dans les semaines à venir. "D'un point de vue sanitaire, si tout le monde pouvait rester chez soi, ce serait formidable. Mais d'un point de vue politique, on est sur un terrain glissant", estime de son côté Christophe Castaner, président du groupe LREM à l'Assemblée nationale.

Aux Pays-Bas, depuis l'instauration d'un couvre-feu ce samedi 23 janvier, de violentes émeutes ont secoué le pays. Une telle situation est donc redoutée par l'exécutif français comme le souligne l'ancien ministre de l'Intérieur, Christophe Castaner : "Le risque en refermant le pays, c'est la désobéissance civile de certains." Dans la même lignée, auprès du Parisien, une ministre affirme : "Si on dit à des gens de ne pas sortir mais qu'ils sortent quand même, on sera désarmés. Aujourd'hui, plus personne n'accepterait un reconfinement complet, à moins qu'il y ait des milliers de morts chaque jour."

Ce mercredi 27 janvier, à l'issue d'un nouvel Conseil de défense, le porte-parole du gouvernement, (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Pamela Anderson mariée pour la 6e fois : qui est son nouvel époux ?
"Un tsunami qui arrive" : comment Emmanuel Macron prépare la vague
Gérard Depardieu, un grand-père qui "n'a pas de limites" : sa fille Julie s'en amuse
Le Pr Pialoux a la dent dure après les critiques : « ce n’est pas nous qui dictons le calendrier »
Laure Manaudou et Jérémy Frérot parents pour la 2e fois : c’est un garçon !