La bourse est fermée

Les tensions au Moyen-Orient font bondir l’or et plombent le cuivre

L'or fait sensation. En hausse de 100 dollars depuis le plancher de novembre 2019, le cours de l'once a rallié son sommet de l'an dernier, porté par de nombreux facteurs et aujourd'hui par un regain de tensions géopolitiques au Moyen-Orient, suite à l'assassinat d'un général iranien en Irak par les Etat-Unis. Une annonce qui fait craindre une escalade et favorise le métal jaune, considéré comme une valeur refuge. Le métal précieux a atteint vendredi vers 11H45 GMT (12H45 à Paris) 1.551,52 dollars l'once, un niveau plus vu depuis quatre mois.

"Les tensions entre les Etats-Unis et l'Iran ont porté l'or, son prix s'approchant de son sommet en six ans et demi atteint en septembre", a observé Carlo Alberto De Casa, analyste pour ActivTrades. Qassem Soleimani et un dirigeant irakien pro-iranien ont été tués tôt vendredi dans un raid américain à Bagdad, trois jours après une attaque contre l'ambassade des Etats-Unis. Ce raid de l'armée américaine, qui a tué au moins neuf personnes au total, selon des responsables des services de sécurité irakiens, a suscité les appels à la "vengeance" de l'Iran et a attisé les craintes d'un conflit ouvert entre Washington et Téhéran.

>> A lire aussi - Arabie saoudite, Iran et Etats-Unis : le prochain conflit en approche ?

Considéré traditionnellement comme une valeur refuge, l'or a tendance à s'apprécier en période d'incertitudes politiques ou économiques. Sur le London Bullion Market, l'once d'or valait 1.546,22 dollars vendredi vers 14H15, contre 1.510,56 dollars le vendredi précédent à la clôture.

>> A lire aussi - Cet indicateur méconnu qui annonce la remontée des cours de l'or face aux actions

Le cuivre à la peine

A l'inverse, le cuivre a nettement perdu du terrain vendredi, après avoir déjà un peu baissé en début de semaine. Ce déclin du métal rouge "illustre le regain d'aversion au risque", a souligné sur Twitter Ole Hansen, analyste pour Saxo Bank. L'omniprésence du cuivre dans l'industrie le rend très sensible aux variations des attentes

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Affaire Matzneff : l’aide publique versée à l’auteur devrait lui être retirée
Carlos Ghosn "risque" de détruire des preuves pour le parquet
Paris : Anne Hidalgo veut rendre les transports gratuits pour les moins de 18 ans
Le luxueux cadeau offert à Franck Ribéry par sa femme
Une faille de sécurité de Nissan exploitée par Carlos Ghosn pour sa fuite ?