La bourse ferme dans 8 h 28 min
  • CAC 40

    5 902,99
    +120,34 (+2,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 763,24
    +93,70 (+2,55 %)
     
  • Dow Jones

    31 802,44
    +306,14 (+0,97 %)
     
  • EUR/USD

    1,1882
    +0,0030 (+0,25 %)
     
  • Gold future

    1 694,50
    +16,50 (+0,98 %)
     
  • BTC-EUR

    45 128,03
    +2 401,51 (+5,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 079,98
    +55,77 (+5,45 %)
     
  • Pétrole WTI

    64,64
    -0,41 (-0,63 %)
     
  • DAX

    14 380,91
    +460,22 (+3,31 %)
     
  • FTSE 100

    6 719,13
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    12 609,16
    -310,99 (-2,41 %)
     
  • S&P 500

    3 821,35
    -20,59 (-0,54 %)
     
  • Nikkei 225

    29 027,94
    +284,69 (+0,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 598,57
    +57,74 (+0,20 %)
     
  • GBP/USD

    1,3869
    +0,0047 (+0,34 %)
     

Tennis - WTA - Serena Williams toujours en quête de Grands Chelems

L'Equipe.fr

En quarantaine à Adélaïde, Serena Williams a confié que les Grands Chelems étaient sa seule motivation. Dans un peu moins de deux semaines, Serena Williams débutera l'Open d'Australie (8-21 février) avec, une nouvelle fois, le record de Margaret Court (24 titres en Majeur) en ligne de mire. Un record en forme de quête qui semble sans fin pour l'Américaine de 39 ans dont le dernier sacre remonte à l'Open d'Australie en 2017.

Il y a un an, Williams remportait son seul titre de 2020 à Auckland. Lors du reste de la saison, grandement amputé en raison de la pandémie de coronavirus qui a frappé la planète, elle n'est plus jamais arrivée en finale, bloquant en demie de l'US Open. Invitée depuis Adélaïde à répondre à l'animateur Stephen Colbert, Williams ne s'est guère émue de cette situation. « Je ne joue plus que pour les Grands Chelems. J'aime savoir que j'ai toujours la chance d'être compétitive à ce niveau. L'Open d'Australie est un de mes Grands Chelems favoris et j'ai beaucoup d'amis à Melbourne. Mais remporter un Grand Chelem est vraiment particulier, cela signifie absolument tout. » Seigneur des anneaux, comics et Super Bowl au programme Confinée à Adelaide avec d'autres top players pendant que le reste du contingent est regroupé à Melbourne dans des conditions apparemment moins agréables, Serena Williams s'est également exprimée, après avoir confié son immense intérêt pour le « Seigneur des Anneaux » et les comics (tant Marvel que DC), sur ses conditions de quarantaine. « C'est super, super-strict, mais ça va. C'est assez dingue et très intense, mais ça va. Au final, c'est très bien car cela va nous permettre de retrouver une vie normale après. Mais c'est effectivement assez compliqué de rester à l'hôtel toute la journée avec une enfant de trois ans. Mais ça en vaut le coup car on veut juste que tout le monde se porte bien au final. Surtout, 2020 a été si difficile que personne ne veut revivre ça. Alors s'il faut en passer par quelques efforts aujourd'hui, d'accord. Bien sûr, il faut être fort mentalement. Pour y arriver, j'essaie de prendre du recul et de penser à autre chose. J'ai très hâte de voir le Super Bowl. »