Marchés français ouverture 1 h 43 min
  • Dow Jones

    34 160,78
    -7,31 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    13 352,78
    -189,34 (-1,40 %)
     
  • Nikkei 225

    26 720,70
    +550,40 (+2,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1157
    +0,0010 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    23 598,46
    -208,54 (-0,88 %)
     
  • BTC-EUR

    33 518,29
    +1 056,27 (+3,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    848,24
    +28,74 (+3,51 %)
     
  • S&P 500

    4 326,51
    -23,42 (-0,54 %)
     

Tennis: l’Australie a-t-elle raison "d’emmerder" le numéro un mondial Novak Djokovic?

·2 min de lecture

Non vacciné au Covid, le numéro un mondial du tennis est retenu à l’aéroport de Melbourne où il comptait disputer l’Open d’Australie. Les autorités veulent l’expulser. Mais Novak Djokovic a obtenu un sursis jusqu’au lundi 10 janvier.

Coincé comme un vulgaire détenu à l’aéroport de Melbourne. C’est la mésaventure qui est arrivée cette nuit à Novak Djokovic. Avant-hier, le tennisman serbe qui n’est pas vacciné contre le Covid avait annoncé qu’il avait obtenu une dérogation médicale pour participer à l’Open d’Australie qui débute le 17 janvier. Le "Djoker" espère conquérir un 21ème titre du Grand Chelem ce qui lui permettrait de devancer ses rivaux Roger Federer et Rafael Nadal. Djokovic est heureux de participer au tournoi australien. C’est son épreuve fétiche. Il y a triomphé à neuf reprises.

Sur son compte Instagram, le champion diffuse alors une photo de lui-même tout sourire avec ses bagages sur le tarmac de l’aéroport de Dubaï prêt à pour les antipodes. Un excès de confiance manifeste. Une provocation même. Djokovic a totalement sous-estimé la réaction de l’Australie. Depuis le début de la pandémie, le pays mène une . Sa stratégie, c’est le zéro Covid. Melbourne est la ville qui a été la plus confinée au monde: 262 jours! Sur toute l’île-continent, de Sydney à Perth en passant par Alice Springs, l’exemption accordée à Djokovic passe très mal. Dès l’annonce du champion, les journaux nationaux The Age et The Australian sonnent l’hallali en rivalisant de jeux de mots sur "Novax" Djokovic. "You must be Djoking", s’indigne le Courrier-Mail.

Crise diplomatique

Et comme si cela ne suffisait pas, les autorités politiques s’en mêlent. Si les preuves pour soutenir cette dérogation sont "insuffisantes", indique le Premier ministre Scott Morrison, alors Djokovic "ne sera pas traité différemment de qui que ce soit d'autre, et il retournera chez lui par le premier avion". Ce mercredi 5 janvier son visa a été annulé. Les douanes australiennes expliquant que le numéro un mondial "n'a pas fourni les éléments appropriés pour entrer en Australie" et que "les ressortissants étrangers qui ne disposent pas d'un visa valide ou dont le visa a été annulé seron[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles