Marchés français ouverture 9 h
  • Dow Jones

    35 603,08
    -6,26 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    15 215,70
    +94,02 (+0,62 %)
     
  • Nikkei 225

    28 708,58
    -546,97 (-1,87 %)
     
  • EUR/USD

    1,1632
    -0,0020 (-0,17 %)
     
  • HANG SENG

    26 017,53
    -118,49 (-0,45 %)
     
  • BTC-EUR

    53 797,73
    -3 213,84 (-5,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 490,38
    -44,27 (-2,88 %)
     
  • S&P 500

    4 549,78
    +13,59 (+0,30 %)
     

Tennis - Challenger - Benjamin Bonzi, vainqueur du Challenger de Rennes : « J'ai progressé sur la gestion de mes émotions »

Vainqueur de son troisième Challenger d'affilée à Rennes ce dimanche, Benjamin Bonzi a trouvé son équilibre à vingt-cinq ans et atteindra lundi son meilleur classement, 61e mondial. « Comment expliquez-vous cette série de quinze victoires d'affilée ?
Je ne l'explique pas (sourire). J'ai gagné un tournoi fin juillet (Segovia en Espagne) puis je suis parti sur la tournée américaine où je n'ai pas pu rentrer dans tous les tableaux mais je me sentais bien à l'entraînement. Malgré le scénario de l'US Open (dernier joueur à ne pas rentrer dans le tableau final) et ma défaite (au deuxième tour des qualifications contre Koracevic), je suis revenu avec de la confiance car je sentais qu'il y avait plein de choses qui étaient en place. Au final, il y a ce résultat sur ces trois tournois (Saint-Tropez, Cassis, Rennes) qui est complètement imprévisible. lire aussi Benjamin Bonzi remporte le challenger de Rennes Quand on enchaîne quinze victoires d'affilée, on se sent indestructible ?
On sent dans mon jeu que je suis en confiance. Mais je pense que j'ai bien progressé sur la gestion de mes émotions sur le court. J'ai appris à gérer les temps forts et les temps faibles. Avec l'enchaînement de tous ces matches et tous les repères, ça aide à jouer beaucoup plus en confiance. Au final, je suis assez juste dans mes choix et j'arrive à bien maîtriser les situations. On réfléchit moins ?
Oui mais les schémas sont en place et je sais ce que j'ai à faire tactiquement. Il y a une part d'instinct qui rentre en jeu mais c'est sûr que la confiance aide beaucoup.

Physiquement, est-ce difficile ?
Étonnamment, ça ne tire pas tant que ça. Je pensais que ça allait être bien plus dur que ça d'enchaîner. Ce sont souvent les débuts de semaine qui sont un peu compliqués quand on change de condition. Après deux-trois jours, ça va beaucoup mieux et j'arrive à me surprendre et à retrouver de l'énergie, même en finale. Lundi vous serez 61e mondial, votre meilleur classement. Où situez-vous les progrès ?
J'ai progressé dans tous les domaines tennistiques. Il n'y a pas un coup où je ne suis pas plus fort maintenant. Une grande part se situe sur ma gestion des émotions sur le court et ma capacité à maintenir des intensités plus élevées et plus longtemps qu'avant. C'est dans ce domaine là où je suis bien meilleur qu'il y a un an. Benjamin Bonzi « Je ne peux pas dire que je me sens à ma place aujourd'hui. Ma place, je ne sais pas où elle est. J'ai juste envie de me concentrer sur les progrès qu'il reste à faire, le jeu » Pourquoi ça arrive maintenant à vingt-cinq ans ? Vous sentez-vous enfin à votre place ?
Ça fait deux ans que j'ai changé beaucoup de choses autour de moi (il s'entraîne avec Lionel Zimbler), je suis parti à Marseille sans trop de repères. C'était une période assez compliquée tennistiquement. On a beaucoup bossé, on a essayé de changer pas mal de choses. Il y a eu beaucoup de travail dans l'ombre et les résultats sont venus petit à petit. J'ai déjà fait une très bonne saison l'année dernière et cette année, ça se passe encore mieux. Je ne peux pas dire que je me sens à ma place aujourd'hui. Ma place, je ne sais pas où elle est. J'ai juste envie de me concentrer sur les progrès qu'il reste à faire, le jeu. Je n'ai pas envie de m'arrêter là et on verra où ça me mène. Que vous a apporté Lionel Zimbler ?
Beaucoup plus de stabilité dans le jeu. Émotionnellement et physiquement aussi. On a beaucoup travaillé dans la maîtrise des intensités et la technique. Le plus gros chantier était ma stabilité émotionnelle et cette faculté que j'ai aujourd'hui à être tout le temps présent. » lire aussi Toute l'actualité du tennis

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles