La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    46 797,72
    -3 576,73 (-7,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,13 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

Tennis - ATP - Moscou - Gilles Simon rejoint Adrian Mannarino en quarts de finale à Moscou

·1 min de lecture

Vainqueur de Mackenzie McDonald 6-3, 6-2, jeudi, Gilles Simon disputera les quarts de finale à Moscou, où il affrontera Aslan Karatsev. Il y aura deux joueurs français en quarts de finale de la Kremlin Cup, à Moscou. Quelques heures après la qualification héroïque d'Adrian Mannarino, qui a sauvé une balle de match avant de battre Andrey Rublev (tête de série 1) en trois sets, Gilles Simon s'est lui aussi qualifié, en dominant Mackenzie McDonald (55e mondial). Un succès beaucoup plus aisé (6-3, 6-2, en 1h23), qui permet au 117e mondial (36 ans) d'atteindre son premier quart de finale sur le circuit depuis un an pile (Cologne 2, en octobre 2020). Une domination sans partage C'est seulement la cinquième victoire en vingt et un matches de Simon cette année, mais elle ne fut pas très longue à se dessiner. Au bout de dix minutes, il avait déjà fait le break, en profitant de deux fautes directes en coup droit de son adversaire (2-1). Le match fut d'ailleurs à l'image de ce jeu. Trop dispendieux, McDonald ne savait pas trop sur quel pied danser et offrait trop de points gratuits. Extrêmement appliqué, Simon tenait longtemps ses diagonales ou concluait en deux coups de raquette. Il réussit au total cinq breaks (contre un seul pour l'Américain), ce qui en dit long sur sa domination sans partage. Simon restait sur cinq défaites d'affilée (dont quatre au premier tour) mais sa première participation à la Kremlin Cup a fait mouche. Il affrontera vendredi soir, en quarts de finale, le Russe Aslan Karatsev. lire aussi Air open, le podcast tennis de L'Équipe : le tennis repousse ses « petites morts »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles