La bourse ferme dans 4 h 33 min
  • CAC 40

    6 673,44
    +0,34 (+0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 162,46
    +11,06 (+0,27 %)
     
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1662
    +0,0043 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    1 778,60
    +12,90 (+0,73 %)
     
  • BTC-EUR

    53 355,11
    +334,80 (+0,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 451,55
    -0,09 (-0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,49
    +1,05 (+1,27 %)
     
  • DAX

    15 497,21
    +22,74 (+0,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,54
    +4,71 (+0,07 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    29 215,52
    +190,06 (+0,65 %)
     
  • HANG SENG

    25 787,21
    +377,46 (+1,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,3829
    +0,0102 (+0,74 %)
     

La tempête Ida va coûter plus de 28 milliards de dollars aux assureurs, selon Swiss Re

·2 min de lecture

La tempête Ida qui a frappé fin août la Louisiane, puis le Nord-Est des Etats-Unis va coûter entre 28 à 30 milliards de dollars (24 à 25,8 milliards d'euros) aux assureurs, a estimé mardi le géant suisse de la réassurance Swiss Re.

Cette estimation concerne l'ensemble du secteur de l'assurance, a précisé le groupe suisse dans un communiqué, qui évalue ses propres pertes assurées à 750 millions de dollars.

Il s'agit toutefois d'une première estimation, a souligné le groupe qui fait office d'assureur pour les assureurs, précisant que ces chiffres pourraient encore être ajustés au fur et à mesure des demandes de dédommagements.

Fin août, un violent ouragan de catégorie 4 avait frappé la Louisiane avant que la tempête ne s'étende ensuite vers le Nord-Est des Etats-Unis, déclenchant des pluies torrentielles et des inondations soudaines, notamment à New York.

Bien que les chiffres puissent encore évoluer, les frais estimés pour les assureurs se situent encore pour l'instant en deça des pertes réévaluées pour l'ouragan Katrina, le plus coûteux de l'histoire pour les assureurs, selon les données fournies à l'AFP par Swiss Re.

En tenant compte de l'inflation, les dégâts engendrés par cet ouragan de catégorie 5 en 2005 qui avait fait 1.800 morts représentent l'équivalent - au cours du dollar en 2020 - de 185 milliards de dollars, dont 87 milliards pris en charge par les assureurs, a indiqué le réassureur suisse à l'AFP.

Les frais pour l'ouragan Maria en 2017, une année également très coûteuse pour les assureurs, s'étaient de leur côté montés à 34 milliards de dollars. S'y étaient aussi ajoutés 32 milliards de dédommagements pour l'ouragan Harvey ainsi que 32 milliards de dollars pour l'ouragan Irma.

La facture pour les assureurs pour l'ouragan Sandy en 2012 s'était, elle, élevée à 32 milliards.

Swiss Re, numéro deux mondial de la réassurance derrière l'allemand Munich Re, a également affiné ses estimations pour les inondations de juillet en Europe. Elles pourraient coûter quelque 12 milliards de dollars aux assureurs, a chiffré Swiss Re, qui évalue ses propres pertes assurées à environ de 520 millions de dollars.

Au premier semestre, les pertes que vont devoir prendre en charge les assureurs étaient déjà élevées avant même que ne débute la saison des ouragans dans l'Atlantique Nord qui est habituellement la plus coûteuse pour les assureurs.

Mi-août, Swiss Re avait estimé la facture du premier semestre pour les assureurs à 42 milliards de dollars, dont 40 milliards pour les catastrophes naturelles, sous l'effet entre autres de la tempête hivernale Uri en février.

Avec la vague de froid aux États-Unis qui s'était étendue jusqu'au Texas, cette tempête a, à elle seule, entraîné quelque 15 milliards de dollars de pertes assurées.

noo/ngu/eb

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles