Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    53 427,93
    +1 158,52 (+2,22 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 217,35
    +18,78 (+1,57 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2990
    +0,0075 (+0,58 %)
     

Tempête Ciaran : la région parisienne va aussi en ressentir les effets

 La tempête Ciaran, qui va frapper jeudi 2 novembre six départements du nord-ouest de l’Hexagone, n’épargnera pas pour autant l’Ile-de-France.
Alain Bachellier / Getty Images La tempête Ciaran, qui va frapper jeudi 2 novembre six départements du nord-ouest de l’Hexagone, n’épargnera pas pour autant l’Ile-de-France.

EVENEMENTS EXTREMES - La tempête Ciaran, qui va frapper principalement six départements du nord-ouest de l’Hexagone, n’épargnera pas pour autant l’Île-de-France. Des rafales à plus de 100 km/h sont attendues dans la nuit de mercredi 1er novembre et jeudi 2 novembre à Paris et dans sa région, pouvant provoquer des chutes d’arbres ou encore mettre à l’arrêt certains trains.

Tempête Ciaran : la circulation des TER en Bretagne et quatre autres régions suspendue, annonce la SNCF

Dans la nuit, Météo-France a placé les trois départements de la pointe de Bretagne - Finistère, Morbihan et Côtes-d’Armor- en vigilance orange vents violents à partir de mercredi 20h00. Les deux premiers sont également concernés par une vigilance orange pluie-inondations. Mais cette vigilance devrait virer au rouge « dans les prochaines heures », a prévenu le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin mardi en fin d’après-midi.

PUBLICITÉ

Lors d’un point-presse mardi, Météo-France avait indiqué qu’en fonction de l’évolution de la situation, plusieurs départements comme le Finistère, les Côtes-d’Armor et la Manche pourraient être classés en vigilance rouge, la plus élevée, aux premières heures de la journée de jeudi.

« La tempête ne va pas traverser l’Île-de-France qui va rester en marge », explique Yann Amice, météorologue, à France 3 Île-de-France. Et de préciser : « On aura quand même une influence de vents soutenus à partir de neuf heures jeudi, avec des rafales de 90 à 100 km/h, selon les modèles régionaux ». Le vent pourrait par ailleurs s’accompagner d’averses orageuses.

Perturbations sur les rails

Premier risque avec cette météo tempétueuse : la chute de branches d’arbre. Et pour cause, comme l’explique l’agroclimatologue Serge Zaka sur X (ex-Twitter), avec la douceur exceptionnelle de l’automne, « les feuilles restent présentes sur de nombreuses espèces. La prise au vent est donc plus forte et cela favorisera la chute des arbres ». L’abondance des pluies venant gorger le sol d’eau pourrait encore davantage fragiliser les arbres.

Autre conséquence : des perturbations dans les transports, qui peuvent par exemple êtres liées à des chutes d’arbre sur les voies. Dans un tweet publié sur son compte, Île-de-France mobilités prévient que le réseau ferroviaire francilien sera ralenti dans les prochains jours. IDF invite ainsi les voyageurs à « anticiper [leurs] déplacements et à vérifier la circulation des trains sur [les] canaux d’informations habituels ». Les routes à la sortie de Paris pourraient également être bien encombrées : le vent, la pluie, et les feuilles pouvant ralentir le trafic.

« 100 km/h dans une ville comme Paris, on sait que cela fait des dégâts », a affirmé Geoffrey Boulard, maire LR du 17e arrondissement de Paris, sur BFMTV ce mardi matin. Reprochant par ailleurs à la mairie de Paris de ne faire « aucune communication » sur les risques de cette tempête.

Certaines municipalités ont en revanche déjà pris des mesures de précaution, à l’instar de la ville de Saint-Denis qui fermera ce jeudi 2 novembre ses parcs de la Légion d’honneur, Pierre de Montreuil ou encore Landy, comme le précisent nos confrères de France 3. Tout comme Versailles qui a annoncé la fermeture de ses jardins et de ses parcs.

À voir également sur Le HuffPost :

Le phénomène El Niño est devenu un événement « humain » et non plus naturel selon cette étude

Météo : la Tempête Ciaran va déferler sur tout l’ouest de la France avec des vagues-submersion et du vent à 170km/h